Le 24 SEPTEMBER 2019 à 01:19

Modifié le 24 SEPTEMBER 2019 à 01:19

Huit nouveau-nés ont trouvé la mort, dans un violent incendie qui s'est produit tôt, mardi 24 septembre, au sein de d'un établissement hospitalier à El-Oued (600 km au sud-est d'Alger).

Citée par les médias officiels algériens, une source de la Protection civile a précisé que trois nouveau-nés sont décédés des suites de brûlures et 5 autres par asphyxie dans cet incendie qui s'est produit à l'hôpital mère-enfant Bachir Bennacer, tandis que plus de 70 personnes ont pu être secourues, dont 11 nouveau-nés, 37 femmes, et 25 travailleurs.

L’origine de l’incendie survenu vers 4h serait due à un court-circuit électrique.

Selon la télévision algérienne, le Premier ministre Noureddine Bedoui a demandé l'ouverture en urgence d'une enquête et a dépêché sur place le ministre de la Santé Mohamed Miraoui.

Ce même établissement de santé "mère et enfant" avait été ravagé en mai 2018 par un incendie qui avait causé d'importants dégâts matériels mais aucune perte humaine.

(Avec agences)

Tags : incendie
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?
legende_dimage_a_la_une

Huit nouveau-nés ont trouvé la mort, dans un violent incendie qui s'est produit tôt, mardi 24 septembre, au sein de d'un établissement hospitalier à El-Oued (600 km au sud-est d'Alger).

Citée par les médias officiels algériens, une source de la Protection civile a précisé que trois nouveau-nés sont décédés des suites de brûlures et 5 autres par asphyxie dans cet incendie qui s'est produit à l'hôpital mère-enfant Bachir Bennacer, tandis que plus de 70 personnes ont pu être secourues, dont 11 nouveau-nés, 37 femmes, et 25 travailleurs.

L’origine de l’incendie survenu vers 4h serait due à un court-circuit électrique.

Selon la télévision algérienne, le Premier ministre Noureddine Bedoui a demandé l'ouverture en urgence d'une enquête et a dépêché sur place le ministre de la Santé Mohamed Miraoui.

Ce même établissement de santé "mère et enfant" avait été ravagé en mai 2018 par un incendie qui avait causé d'importants dégâts matériels mais aucune perte humaine.

(Avec agences)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

commentaires