Le président du parlement tunisien Mohamed Ennaceur a prêté, jeudi 25 juillet, serment constitutionnel devant les membres du bureau de l'Assemblée des représentants du Peuple pour son investiture à la présidence de la République tunisienne par intérim suite au décès du président Béji Caïd Essebsi.

L'investiture de Mohamed Ennaceur intervient conformément aux articles 84 et 85 de la constitution qui prévoient qu'en cas de vacance définitive, comme la démission ou le décès du chef de l'Etat, c'est le président de l'Assemblée des représentants du peuple qui assure l'intérim pendant une période comprise entre 45 jours minimum et 90 jours maximum.

Cet intérim ne donne que des pouvoirs limités au nouveau président. Il ne lui est pas possible de modifier la Constitution, de convoquer un référendum, de dissoudre le Parlement ou de censurer le gouvernement. Les obsèques du président défunt auront lieu le samedi 27 juillet 2019.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?
legende_dimage_a_la_une

Le président du parlement tunisien Mohamed Ennaceur a prêté, jeudi 25 juillet, serment constitutionnel devant les membres du bureau de l'Assemblée des représentants du Peuple pour son investiture à la présidence de la République tunisienne par intérim suite au décès du président Béji Caïd Essebsi.

L'investiture de Mohamed Ennaceur intervient conformément aux articles 84 et 85 de la constitution qui prévoient qu'en cas de vacance définitive, comme la démission ou le décès du chef de l'Etat, c'est le président de l'Assemblée des représentants du peuple qui assure l'intérim pendant une période comprise entre 45 jours minimum et 90 jours maximum.

Cet intérim ne donne que des pouvoirs limités au nouveau président. Il ne lui est pas possible de modifier la Constitution, de convoquer un référendum, de dissoudre le Parlement ou de censurer le gouvernement. Les obsèques du président défunt auront lieu le samedi 27 juillet 2019.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

commentaires