Ce matin au Maroc

  *Energie 5 compagnies internationales viennent d’être autorisées à réaliser des forages d’exploration afin d’évaluer plus précisément les réserves marocaines en matière de schistes bitumineux. Les deux principaux gisements se trouvent à Timahdit dans le centre du pays et à Tarfaya. Les réserves marocaines sont jusqu’à présent estimées à 37 milliards de barils d’huile au total, ce qui est colossal. L’exploitation des schistes pose deux problèmes : le prix de revient (très élevé) du baril produit ; et la pollution, notamment du sous sol et des nappes. Une unité pilote de production d’électricité à partir des gaz de schistes est envisagée.   *Justice. Le juge d’instruction a fini l’audition des accusés et des témoins dans l’affaire Aboubakr Belkora, l’ancien maire PJD de Meknès, qui fait l’objet d’une enquête au sujet de graves dysfonctionnements dans la gestion de la ville.

Ce matin au Maroc

Le 20 mars 2013 à 8h10

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

  *Energie 5 compagnies internationales viennent d’être autorisées à réaliser des forages d’exploration afin d’évaluer plus précisément les réserves marocaines en matière de schistes bitumineux. Les deux principaux gisements se trouvent à Timahdit dans le centre du pays et à Tarfaya. Les réserves marocaines sont jusqu’à présent estimées à 37 milliards de barils d’huile au total, ce qui est colossal. L’exploitation des schistes pose deux problèmes : le prix de revient (très élevé) du baril produit ; et la pollution, notamment du sous sol et des nappes. Une unité pilote de production d’électricité à partir des gaz de schistes est envisagée.   *Justice. Le juge d’instruction a fini l’audition des accusés et des témoins dans l’affaire Aboubakr Belkora, l’ancien maire PJD de Meknès, qui fait l’objet d’une enquête au sujet de graves dysfonctionnements dans la gestion de la ville.

 

*Production industrielle stable début 2013.

L'activité des secteurs de l'industrie manufacturière et du bâtiment et travaux publics (BTP) devrait connaitre une quasi-stabilité au cours du 1er trimestre 2013, selon le Haut commissariat au Plan (HCP).

La moitié des professionnels opérant dans le secteur du BTP prévoient une stabilité de leur activité durant le 1er trimestre de l'année en cours, alors que l'autre moitié est partagée à parts égales entre la hausse et la baisse, explique le HCP dans une note d'information sur les résultats des enquêtes de conjoncture.

Quant à la production du secteur manufacturier, une quasi-stabilité est également prévue, puisque sur le nombre total des patrons d'entreprises sondés, 48 pc pronostiquent une stabilité, 30 pc une hausse et 22 pc une baisse de leur activité. Cette quasi-stabilité résulterait de l'effet combiné, d'une part, de la hausse prévue des produits de la chimie et de la parachimie, des produits issus de la transformation de minéraux de carrière et des autres produits des industries alimentaires et, d'autres part, de la baisse prévue des produits textiles et bonneterie, de boissons et tabacs et du papier, carton et imprimerie, explique-t-on de même source.

 

*Activités royales.

Dans le cadre de sa tournée africaine, le Roi est arrivé hier en Côte d’Ivoire. Le président Ouattara a offert un dîner en l’honneur du souverain et les deux Chefs d’Etat ont présidé une cérémonie de signature de 6 accords de coopération, entre autres dans les domaines de l’agriculture, de la sécurité, du tourisme et de l’aérien.

A Dakar, précédente étape du périple,  le souverain avait prolongé sa visite de 24 h et était apparu souriant détendu en recevant des membres de la communauté marocaine.

 

*Transports aériens.

La baisse de trafic se poursuit. Après avoir régressé de 500.000 voyageurs en 2012, le transport commercial de passagers dans les aéroports marocains a poursuivi sa baisse au mois de février, baisse qui touche Casablanca, Tanger et Fès. En cumul, sur les deux premiers mois de l’année, le recul reste contenu à -0.66%.

 

 *Maroc-Vatican.

Abdelilah Benkirane, chef du gouvernement, a représenté le Roi aux cérémonies d’investiture du nouveau Pape.


*Jordanie.

Le magazine américain The Atlantic a publié une série d’entretiens avec le roi Abdallah de Jordanie, qui ont suscité un flot de commentaires dans le monde. Le roi Abdallah y critique plusieurs de ses pairs (Morsi « sans profondeur », Bachar «provincial qui ne sait pas ce qu’est le jet lag», Moubarak, Erdogan). Les Frères musulmans sont qualifiés de société secrète et on ne peut leur faire confiance. Les Américains sont « convaincus que la démocratie dans le monde arabe ne peut être instaurée sans l’implication des partis islamistes ». Et enfin, « dans cinquante ans, mon fils ne règnera que sur le modèle britannique ».

Le palais royal jordanien a publié un communiqué accusant le journaliste d’avoir publié ses propres analyses et d’avoir sorti les déclarations de leur contexte. Le texte de l’interview ici.

 

*Sahara.

Christopher Ross, envoyé spécial du SG de l’ONU, commence une nouvelle tournée dans la région, à partir d’aujourd’hui. Des informations de presse lui prêtent l’intention de proposer une solution fédérale.  D’autres évoquent le modèle de confédération, hypothèse stupide et irréaliste, puisque la confédération est conclue entre deux Etats souverains.

 

*Maghreb.

Rached Ghannouchi, président du Mouvement Ennahdha et véritable maître de la Tunisie, vient de déclarer à la chaîne Hannibal tv: "Dans cinq ou dix ans, la Tunisie sera comme Singapour". Les promesses n'engagent que ceux qui y croient!!


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SNEP : Avis de convocation à l’AGO du 24 Juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.