Ce matin au Maroc

Karim Jazouani, in memoriam. Ce samedi 10 août, deux mois après sa disparition dans la fleur de l’âge, Karim Jazouani est de nouveau parmi nous, grâce à wamda.com qui a annoncé le nom du lauréat du prix Karim Jazouani, créé pour perpétuer son souvenir. Comme l’écrit Wamda en annonçant le palmarès, Karim aurait eu 35 ans samedi. C’est Naoufal Chama qui est le lauréat de ce premier prix Karim Jazouani. Naoufal est co organisateur de différents TEDx au Maroc et a co dirigé le start up week end road show. Août 2013, le mois le plus court.Jamais, depuis plus de 20 ans, les employeurs n’ont été aussi mécontents que durant ce mois d’août. Et pour cause : le hasard du calendrier, non satisfait de la léthargie due au jeûne et à la canicule – un complot ? « décide » de gratifier les salariés marocains de quatre jours fériés, réduisant ainsi ladurée effective de travail à 18jours ! Ce mois de 31 jours se décompose en effet comme suit : 4 jours fériés + 9 jours de week end + 18 jours travaillés. Sans oublier une perspective de pont : le lundi 19 août qui précède les mardi 20 et mercredi 21 tous deux fériés.

Ce matin au Maroc

Le 12 août 2013 à 7h35

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

Karim Jazouani, in memoriam. Ce samedi 10 août, deux mois après sa disparition dans la fleur de l’âge, Karim Jazouani est de nouveau parmi nous, grâce à wamda.com qui a annoncé le nom du lauréat du prix Karim Jazouani, créé pour perpétuer son souvenir. Comme l’écrit Wamda en annonçant le palmarès, Karim aurait eu 35 ans samedi. C’est Naoufal Chama qui est le lauréat de ce premier prix Karim Jazouani. Naoufal est co organisateur de différents TEDx au Maroc et a co dirigé le start up week end road show. Août 2013, le mois le plus court.Jamais, depuis plus de 20 ans, les employeurs n’ont été aussi mécontents que durant ce mois d’août. Et pour cause : le hasard du calendrier, non satisfait de la léthargie due au jeûne et à la canicule – un complot ? « décide » de gratifier les salariés marocains de quatre jours fériés, réduisant ainsi ladurée effective de travail à 18jours ! Ce mois de 31 jours se décompose en effet comme suit : 4 jours fériés + 9 jours de week end + 18 jours travaillés. Sans oublier une perspective de pont : le lundi 19 août qui précède les mardi 20 et mercredi 21 tous deux fériés.

Le mois de septembre ne compte aucun jour férié. L’Aïd Al-Adha qui comprend deux jours fériés, tombera aux alentours du 15 octobre.

Démenti espagnol. L'ambassadeur d'Espagne à Rabat, Alberto Navarro, a démenti, dans un communiqué transmis jeudi à la MAP, les informations publiées sur des médias concernant de "supposées conversations téléphoniques" avec le conseiller du Roi, Fouad Ali El Himma au sujet de Daniel Galvan.

« L'Ambassade d'Espagne maintient des contacts à tous les niveaux et avec tous les organes de l'Administration marocaine, spécialement lorsqu'il s'agit d'améliorer et de faciliter notre coopération judiciaire et policière,» ajoute le communiqué.
 

Daniel Galvan Fina est l'objet d'une nouvelle plainte, déposée la semaine dernière pour "présumés abus sexuels sur une mineure commis il y a des années" à Torrevieja (Alicante), indiquent des sources du Tribunal supérieur de la Justice de Valence.
Le père de cette mineure a déposé lundi dernier une plainte auprès de la Garde civile de Torrevieja pour présumés abus sexuels sur sa fille commis il y a des années dans ce village où le mis en cause dispose d'une résidence, précisent les mêmes sources, citées vendredi par l'agence "Europa press".

Conditions de détention. Après la médiatisation qui a entouré l’affaire Galvan, plusieurs médias espagnols s’intéressent aux conditions de détention dans les prisons marocaines. Des articles décrivent des conditions inhumaines, avec surpeuplement, cafards, rats, absence de lits etc. Ce que les Marocains savent déjà.

Enquête judiciaire. Le parquet général près la cour d'appel de Rabat a ordonné, dimanche, l'ouverture par la police judiciaire d'une enquête sur les circonstances et les personnes impliquées dans la publication par le site électronique "Temara24" d'une "information erronée" selon laquelle un condamné pour viol aurait bénéficié d'une grâce royale à l'occasion de l'Aid Al Fitr.
Un communiqué du procureur général du Roi près la cour d'appel de Rabat, transmis à la MAP, indique qu'après examen du dossier relatif à cette affaire, il a été constaté qu'il s'agit d'une "information dénuée de tout fondement publiée par ledit site sur une personne condamnée à une peine d'emprisonnement qu'elle avait totalement purgée à la date du 8 août 2013 selon l'énoncé du jugement rendu par le tribunal, et qui coïncidait avec l'Aid Al Fitr".
La même source précise que "le site électronique Temara24 avait publié, vendredi, une information selon laquelle le violeur de femmes et jeunes filles, qui avait terrorisé les habitants des douars Benaceur et Belmekki à Temara et semé la suspicion et la peur dans la ville, aurait bénéficié d'une grâce royale à l'occasion de l'Aid Al Fitr, après n'avoir purgé que 6 mois de la peine d'emprisonnement à laquelle il avait été condamné".
Une fois l'enquête achevée, le parquet général prendra toutes les mesures légales appropriées à l'encontre de toute personne concernée par la publication de cette "information erronée", ajoute le communiqué

Le ministère de la justice et des libertés a démenti, dimanche, qu'un détenu condamné pour viol ait été libéré après avoir bénéficié de la grâce royale à l'occasion de l'Aid Al Fitr.

250 ha de forêt partent en fumée. Plus de 250 hectares de forêt composés majoritairement d'argan, de thuya et d'oléastre ont été ravagés par un énorme incendie qui s'est déclaré, samedi soir, dans la commune d'Amskroud, à une cinquantaine de kilomètres à l'est d'Agadir.
A 22h00, les surfaces touchées par le feu dépassent 250 ha et plus de 290 personnes continuent toujours de lutter sur place contre l'étendue des flammes, a déclaré à la MAP Fouad Assali, chef de service de la protection des forêts au Haut commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification.
L'intervention terrestre, entamée dans la nuit de samedi à dimanche, par des équipes des sapeurs pompiers, des forces auxiliaires, de la gendarmerie royale, des eaux et forêts et des autorités locales avec le soutien de la population, s'est poursuivie durant la journée de dimanche avec l'entrée en action de deux Canadairs des Forces royales air qui s'approvisionnaient du barrage Abdelmoumen, a expliqué le même responsable.
M. Assali a signalé que le feu, dont on ignore encore l'origine, s'est pour le moment dispersé, mais des flammes restent toujours vivaces sur deux fronts à l'Est et à l'Ouest, assurant que les opérations d'extinction devraient reprendre à partir de 6h00 du matin de lundi.
L'étendue des flammes a été favorisée par la hausse des températures (43 degrés) le tapis herbacé de cette zone difficile d'accès, la force des vents et les résineux du thuya, précise-t-on.
La forêt d'Amskroud a connu, en septembre 2011, un incendie similaire ayant parcouru près de 180 ha de couvert végétal.
Selon des statistiques du Haut commissariat, 484 incendies ont endommagé, en 2012, près de 6.700 ha, notamment dans le Rif (45 PC) et l'Oriental, dont 90 PC causés par l'action de l'homme.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata, communiqué post-AGO Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Saâd Dine El Otmani, invité de la 3e session du cycle politique spécial élections 2021 de l’APD