Ce matin au Maroc

DISCOURS ROYAL DU 20 AOUT. Un style nouveau et un contenu nouveau. Le style est plus humain, plus proche des gens. Le contenu comportait deux critiques importantes qui s’inscrivent dans le cadre du rôle constitutionnel du Chef de l’Etat, celui d’un arbitre des institutions et d’un protecteur du pays et de la constitution : -La dérive du débat politique vers «la polémique stérile et détestable, le règlement de comptes étriqués et la pratique de l'injure et de la calomnie, la stigmatisation des individus. On pense bien sûr et d’abord aux dérives du secrétaire général de l’Istiqlal puis aux polémiques qui avaient pendant les mois de mars à juin, occupé l’essentiel du débat politique. -La gestion du dossier de l’Enseignement. Dans le titre XII, la Constitution prévoit des instances indépendantes de régulation et de bonne gouvernance concernant des secteurs comme l’enseignement, la formation, la recherche scientifique, la famille, la femme, la lutte contre la corruption, la gestion du paysage audiovisuel… L’objectif est de mettre ces domaines essentiels à l’abri des alternances politiques et des enjeux politiciens.

Ce matin au Maroc

Le 22 août 2013 à 7h52

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

DISCOURS ROYAL DU 20 AOUT. Un style nouveau et un contenu nouveau. Le style est plus humain, plus proche des gens. Le contenu comportait deux critiques importantes qui s’inscrivent dans le cadre du rôle constitutionnel du Chef de l’Etat, celui d’un arbitre des institutions et d’un protecteur du pays et de la constitution : -La dérive du débat politique vers «la polémique stérile et détestable, le règlement de comptes étriqués et la pratique de l'injure et de la calomnie, la stigmatisation des individus. On pense bien sûr et d’abord aux dérives du secrétaire général de l’Istiqlal puis aux polémiques qui avaient pendant les mois de mars à juin, occupé l’essentiel du débat politique. -La gestion du dossier de l’Enseignement. Dans le titre XII, la Constitution prévoit des instances indépendantes de régulation et de bonne gouvernance concernant des secteurs comme l’enseignement, la formation, la recherche scientifique, la famille, la femme, la lutte contre la corruption, la gestion du paysage audiovisuel… L’objectif est de mettre ces domaines essentiels à l’abri des alternances politiques et des enjeux politiciens.

C’est dans ce cadre que le Chef de l’Etat a rappelé l’échec de la politique d’enseignement et a critiqué la manière dont il a été géré (ou pas géré) par l’actuel gouvernement. Sa critique est objective, parce qu’elle porte sur un constat d’échec patent et sur la méthode.

Le Chef de l’Etat a-t-il le droit de recadrer le gouvernement ? Evidemment. Et heureusement.

En coulisses, il y a un parallèle à faire avec les cahiers des charges de la SNRT. Le gouvernement PJD avait voulu imposer des cahiers des charges sorrespondant à une certaine vision de la société. Il en est de même au niveau de l'enseignement où existe une volonté de changer les programmes dans une direction bien donnée.

Nizar Baraka au Conseil économique et social. Le futur ex-ministre des Finances démissionnaires succède à Chakib Benmoussa nommé ambassadeur à Paris.

Provinces du sud : une étude sans langue de bois. L’étude du Conseil économique et social consacrée aux provinces du sud, pour faire un diagnostic et proposer un nouveau modèle de développement, fera l’objet d’un large débat avec les acteurs concernés, avant d’être présentée au Roi dans sa forme finale au mois d’octobre.

Les Marocains sont-ils racistes? Certains d'entre eux le sont… et créent une page FB ouvertement raciste contre les sub-sahariens. Dans le style, « je suis raciste et je l’assume ». Même le Front National n’est jamais allé aussi loin.

Une info rassurante : ce matin, la page n’avait encore que six fans!

A LIRE. Le Casablanca de Jean Charles de Castelbajac. Né à Casablanca, le grand couturier français n’y était pas retourné depuis 60 ans.

Le Qatar finance-t-il les dirigeants islamistes libyens ? Le démantèlement de l’organisation des Frères musulmans en Egypte apporte chaque jour des révélations. Le portail égyptien d’information Elwatan, crédible et spécialisé dans l’investigation, publie un document qu’il dit avoir été trouvé dans les archives de la confrérie : ce document qui tout à fait l’apparence d’un document officiel du Qatar, montre que le petit Emirat finançait directement les dirigeants des Frères en … Libye, en versant à 19 d’entre eux la somme globale de 250.000 dollars mensuels, soit plus de 13.000 dollars mensuels par personne.

Forum d’affaires maroco-saoudien. La ville de Djeddah abritera dimanche prochain les travaux du forum de l'investissement Maroc/Arabie Saoudite qui réunira, le temps de l'événement, un parterre de représentants des secteurs public et privé des deux pays, d'experts dans les domaines de l'investissement, des transports, du commerce, des technologies, du développement et des douanes, entre autres.

Ce Forum, organisé en coopération avec le Conseil d'affaires maroco-saoudien, relevant du Conseil des chambres de commerce saoudiennes, examinera, durant les quatre séances de travail prévues, la question du transport maritime qui revêt une grande importance pour le secteur commercial des deux pays, a indiqué le secrétaire général de la Chambre de commerce de Djeddah, Adnan Bin Hussein Mandoura dans une déclaration à l'agence de presse saoudienne.

Les participants s'attèleront ainsi à scruter les moyens d'assouplir le flux des marchandises, à travers la mise en avant des opportunités d'investissement et des atouts du marché marocain, et en s'appuyant sur l'examen des écueils auxquels sont confrontés les investisseurs et les commerçants des deux pays, a-t-il ajouté.
 

Syrie : attaque chimique contre la population? Les réseaux sociaux et l’opposition syrienne montrent  depuis hier matin de nombreuses photos de cadavres qui sont selon elles, des victimes d’une attaque chimique perpétrée par les troupes de Bachar. Une info qui n’a pas été confirmée de source neutre mais la seule probabilité que ces photos soient authentiques provoque la nausée. Une affaire à suivre au cours des prochains jours…

Egypte, charia et constitution. Une commission prépare une nouvelle version de la Constitution. Les laïcs peuvent déchanter : la charia est maintenue en tant que source de législation. Mais l’on ne sait pas encore si elle sera unique source, source principale ou une source parmi d’autres.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMOLOG : Indicateurs trimestriels au 30 septembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Saâd Dine El Otmani, invité de la 3e session du cycle politique spécial élections 2021 de l’APD