Un mauvais mois de juillet pour Agadir

Les nuitées comme arrivées ont accusé un fort repli, notamment à cause du ramadan. Les grands marchés émetteurs comme les Marocains ont manqué à l’appel. Toutefois, la tendance depuis janvier reste positive par rapport à 2012.  

Un mauvais mois de juillet pour Agadir

Le 26 août 2013 à 18h28

Modifié 26 août 2013 à 18h28

Les nuitées comme arrivées ont accusé un fort repli, notamment à cause du ramadan. Les grands marchés émetteurs comme les Marocains ont manqué à l’appel. Toutefois, la tendance depuis janvier reste positive par rapport à 2012.  

A l’exception de la durée moyenne de séjour, qui est passée de 5,51 jours en juillet 2012, à 6,15 jours en juillet 2013, tous les indicateurs sont en recul. En effet, au cours du mois de juillet, l’activité a enregistré, par rapport à la même période de l’année écoulée, une baisse de -17,29% en nuitées et -26% en arrivées dans les établissements d’hébergement touristiques classés.

Le mois du jeûne exerce, certes, un impact incontestable sur l’activité touristique, mais comment pourrait-on expliquer ce recul par rapport au mois de juillet de l’année dernière, qui a coïncidé aussi avec le ramadan ? « Cette année une bonne partie du mois de juillet a été impactée par le changement des habitudes de voyage des nationaux ainsi que d’autres marchés, qui ont programmé leurs congés après ramadan », explique le Conseil régional du tourisme d’Agadir.

Cette baisse somme toute prévisible, s’explique, en grande partie, par le retrait de certains marchés comme l’Algérie (-90,50% en arrivées et -86,97% en nuitées) et l’Arabie saoudite (-75,42% et -73,58%).

Du côté du marché français, le plus important marché émetteur, le nombre d’arrivées est passé de 18.120, durant juillet 2012, à 14.121 en juillet 2013, soit une baisse de 22%.

Les Marocains ont aussi déserté les hôtels et resorts gadiris avec -75,42% d’arrivées et -73,42% de nuitées.

D’autres marchés ont toutefois enregistré une progression aussi bien termes d’arrivées que de nuitées : la Russie (+57,71% en arrivées et +60,15% en nuitées), la Pologne (+49,53% et +73,55%), la Grande-Bretagne (+14,90% et +24,35%) l’Italie (+11,27% et +33,76%) et la Belgique (+8,86% et +14,02 %).

Le taux d’occupation moyen dans les hôtels classés a accusé, à l’instar des autres indicateurs, une baisse de 11,50%.

En revanche, si l’on raisonne en termes de semestre, les arrivées ont enregistré, au cours des sept premiers, une hausse qui s’établit à +4,57% par rapport à la même période de l’année précédente. Les nuitées suivent la tendance avec une hausse de 6%, passant de 2.413.246 au lieu de 2.271.262 en 2012. De quoi rassurer les professionnels de la région !

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

DANONE : Indicateurs du second trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.