Bernard Lavilliers, Souad Massi, The Commodores, Luz Casal annoncés à Mawazine 2014

L'Association Maroc Cultures a annoncé, dimanche, de prestigieux plateaux artistiques et une programmation bariolée au Théâtre national Mohammed V, à l'occasion de la 13ème édition du festival-Mawazine.

Bernard Lavilliers, Souad Massi, The Commodores, Luz Casal annoncés à Mawazine 2014

Le 16 mars 2014 à 12h44

Modifié 16 mars 2014 à 12h44

L'Association Maroc Cultures a annoncé, dimanche, de prestigieux plateaux artistiques et une programmation bariolée au Théâtre national Mohammed V, à l'occasion de la 13ème édition du festival-Mawazine.

Prestigieuse et surprenante. Telle est conçue la programmation de grande qualité que propose, au Théâtre Mohammed V, le festival-Mawazine pour son édition 2014 qui se veut un carrefour des stars emblématiques de la chanson internationale, assure un communiqué du l'Association Maroc Cultures, initiatrice de cet évènement incontournable de l'agenda artistique mondiale. Le festival aura lieu du 30 mai au 07 juin.

C'est en effet du talent qu'il sera question dès le samedi 31 mai avec la présence inédite de “The Commodores“, l'un des plus grands groupes de l'histoire du funk, de la soul et de R&B.

Connu pour les singles Just "To Be Close To You", "Three Time A Lady", "Easy ou encore Brickhouse", +The Commodores+ a été l'une des formations majeures de la Motown qui, en trente ans de carrière, a été créditée de sept chansons n°1, sans jamais cesser d'inonder gracieusement les radios, grâce notamment à ses ballades sentimentales et ses hits soul et funk, ininterrompus même avec le départ en 1983 de Lionel Richie.

Avec à leur actif plus d'une cinquantaine d'albums, les Commodores restent une référence au sommet, avec un jeu de scène toujours aussi dansant et énergique.

L'amour est également au coeur des compositions de la chanteuse espagnole Luz Casal. Dimanche 1er juin, c'est avec elle que le public du Théâtre National Mohammed V fredonnera les classiques "Piensa en mi" et "Un ano de Amor".

Naturellement élégante avec un chant d'une rare fluidité, Luz Casal est non seulement une icône dans son pays, mais aussi une star mondiale, sa voix ayant séduit les millions de personnes qui ont vu le film "Talons aiguilles" de Pedro Almodovar, pour lequel elle a enregistré deux titres.

Depuis, Luz Casal a enchainé les succès et les albums, où la diva galicienne présente des créations et des reprises originales de chansons phares des répertoires espagnol, italien, brésilien et français.

La chanson espagnole sera aussi célébrée lundi 2 juin, avec la participation pour la première fois à Mawazine de Mariana Yegros, alias La Yegros, une chanteuse de chamamé et de cumbia, un style qui fait ses origines.

Grâce à son timbre exceptionnel, cette femme s'est fait connaître en l'espace d'un album, "Viene de mi", sorti en 2013. Propulsée en quelques semaines sur le devant de la scène, La Yegros proposera au public de Mawazine une prestation haute en couleurs.

La simple évocation de son nom suffit pour emplir les oreilles de tubes inoubliables et de sonorités lointaines et exotiques. Mardi 3 juin, les festivaliers auront rendez-vous avec la légende Bernard Lavilliers, un rebelle au grand coeur qui erre depuis l'âge de 19 ans à travers le monde.

Cet artiste s'imprègne des lieux et des personnages qu'ils rencontrent pour offrir des mélodies denses et des textes forts, dans lesquels il dénonce et accuse avec poésie et acidité. "On the road again", "Can't stand the ghetto" ou encore "La salsa", ses hits sont d'un plaisir renouvelé, tout comme ses derniers albums, en l'occurrence "Baron".

Poète lui aussi, Amancio Prada sera à l'honneur mercredi 4 juin. Dans la grande tradition espagnole des chanteurs contestataires. Ce troubadour moderne compte à son actif plusieurs tours du monde à succès et près d'une trentaine d'albums dont un hommage récent, "Vida de artista", au grand Léo Ferré.

Exilé de l'Espagne franquiste, ce nomade parcourt la planète depuis son adolescence et a préféré abandonner une carrière de sociologue pour vivre de la chanson, à laquelle il apporte une élégance rare sans jamais renier ses racines populaires.

Le lendemain, jeudi 5 juin, l'interprète algérienne Souad Massi tentera de charmer, encore une fois, le public marocain avec sa voix douce et aérienne.

Comparée à Tracy Chapman ou encore Joan Baez, la jeune femme reste une artiste unique en son genre, une référence du répertoire folk dont les influences orientales ont donné naissance à une musique unique, un métissage savant où le chaâbi côtoie le rock et les mélodies arabo-andalouses.

Tantôt en arabe, tantôt en français, les textes de Souad Massi évoquent l'Algérie, l'amour et l'espoir. Pour son passage à Mawazine, la chanteuse sera accompagnée de Eric Fernandez, soliste du groupe Gipsy Kings dans un spectacle intitulé "Choeurs de Cordoue".

Depuis plus de quarante ans, ils jouent chaque jour à la radio, suivis par des centaines de milliers d'auditeurs. Figure de la musique cubaine, les membres du groupe Orquesta Aragon offriront vendredi 6 juin un aperçu de leur immense talent.

Pour ce rendez-vous musical inédit, le groupe fera résonner violons et guitares afin de faire danser le public aux rythmes du danzon, du cha-cha-cha et du cha-onda. Créé en 1939, Orquesta Aragon célèbre aujourd'hui ses 75 ans d'existence avec une foule de succès, de découvertes et de musiciens talentueux.

Lieu emblématique de l'histoire de la musique arabe, l'opéra du Caire a fait rêver des centaines de millions de personnes. Samedi 7 juin, c'est son orchestre, l'orchestre Hafni, qui ressuscitera le patrimoine de la chanson arabe classique pour le plus grand bonheur des festivaliers.

En plus de l'interprétation des œuvres des stars de la chanson des années 1930 et 1940, à l'instar de Mohamed Abdelwahab, Leïla Mourad et Asmahane, l'orchestre, accompagné par la diva marocaine Hayat El Idrissi, rendra un hommage appuyé à la star éternelle Oum Kaltoum.

Lancé en 2001 par l'Association Maroc Cultures, Mawazine-Rythmes du Monde est le rendez-vous incontournable de la scène musicale marocaine et internationale. Chaque année au printemps, cette manifestation unique en son genre fait vibrer la capitale Rabat aux sons d'une musique ouverte aux quatre coins du monde grâce à un programme riche et inédit.

L'Association Maroc Cultures, une association à but non lucratif créée en 2001, s'est fixée pour mission principale de garantir aux publics de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër une animation culturelle et artistique d'un niveau professionnel digne de la capitale du Royaume.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Indicateurs Financiers T3 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.