CAN 2017. Une victoire enfin pour les Lions de l’Atlas

Le Maroc a enfin gagné un match dans une compétition internationale et ce fut face au Togo ce vendredi 20 janvier par 3 buts à 1. Hervé Renard a réussi à battre son mentor Claude Leroy, "le sorcier blanc".

CAN 2017. Une victoire enfin pour les Lions de l’Atlas

Le 20 janvier 2017 à 21h45

Modifié 20 janvier 2017 à 21h45

Le Maroc a enfin gagné un match dans une compétition internationale et ce fut face au Togo ce vendredi 20 janvier par 3 buts à 1. Hervé Renard a réussi à battre son mentor Claude Leroy, "le sorcier blanc".

Un grand ouf de soulagement pour les Marocains après la première victoire de l’équipe nationale depuis près de 5 ans en Coupe d’Afrique des Nations. Les poulains de Hervé Renard ont réussi à battre le Togo lors de la deuxième journée de la Coupe d’Afrique des Nations. C’est finalement le fils, Hervé, qui bat le père, Claude Leroy.

Contrairement à la première rencontre perdue face à la RDC, les Lions de l’Atlas ont très mal débuté ce deuxième match. Les éperviers ont ouvert le score à la 5ème minute, sur un contre express et très bien organisé. Menés au score, les Marocains ont connu quelques moments de flottement avant de rapidement se ressaisir.

Quelques arrangements tactiques de la part du sélectionneur national ont permis à la machine de redémarrer. C’est avec une tactique de défense à 3, que le Maroc a fini la rencontre alors qu’il avait commencé sur un 4-4-2 classique. Ce nouveau schéma a permis aux joueurs marocains d’occuper la partie de terrain togolaise et créer du jeu.

C’est grâce à Bouhaddouz, l’attaquant du club allemand Saint-Pauli, que les Lions de l’Atlas ont marqué le but égalisateur. C’est ce but qui a libéré l’effectif marocain de toutes les pressions et leur a permis de mieux gérer la suite. Les minutes qui ont suivi ont été exemplaires et principalement dans l’animation offensive. D’ailleurs, c’est en multipliant les attaques que Fayçal Fajr a obtenu un coup-franc très bien placé. Romain Saiss dévie le ballon au premier poteau, suite à un centre excentré, et donne l’avantage au Maroc.

Même s'il n'a pas pu préparer le tournoi avec un club, Emmanuel Adebayor au chômage depuis quelques mois, a été très dangereux en première période et a même obligé le gardien marocain à faire le sauvetage du match à 25ème minute. Dans l’ensemble, la première mi-temps a été bien rythmée, assez plaisante et pendant laquelle les Lions de l'Atlas auraient pu se mettre à l'abri avec leurs nombreuses occasions.

 

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN : Résultats annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.