Equipe nationale. L’aventure prend fin en quart, prestation encourageante

Après une qualification inespérée en quart de finale, les Marocains ont perdu contre les Pharaons égyptiens ce dimanche 29 janvier à Port-Gentil.

Equipe nationale. L’aventure prend fin en quart, prestation encourageante

Le 29 janvier 2017 à 21h10

Modifié 29 janvier 2017 à 21h10

Après une qualification inespérée en quart de finale, les Marocains ont perdu contre les Pharaons égyptiens ce dimanche 29 janvier à Port-Gentil.

Les Lions de l’Atlas n’ont pas réussi à battre les Pharaons d’Egypte en quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). L’aventure prend fin ce dimanche 29 janvier. Et pourtant, ils n’ont pas démérité. Les Egyptiens ont gagné par 1 but à zéro, marqué à la 88ème minutes.

Hervé Renard n’a effectué aucun changement par rapport à la composition alignée lors du dernier match de la phase de poules contre la Côte d’Ivoire. C’est donc avec un 4-4-2 classique que le Maroc a commencé ce match contre les Egyptiens ce dimanche 29 janvier. Du côté des Pharaons, Hector Cooper le sélectionneur égyptien n’a pas refait confiance au milieu de terrain d’Arsenal, le prodige El Nenny.

Le début de la rencontre a été très serré et chaque entraîneur a voulu, visiblement, empêcher l’autre de créer son jeu. Cela dit, après 15 minutes de jeu un centre du côté droit a provoqué les premières frayeurs pour le public marocain. Fort heureusement, le gardien de but marocain était bien placé pour contrer la reprise de Trezeguet, l’attaquant égyptien.

Le milieu de terrain égyptien a maîtrisé le ballon et a pressé très haut pour une récupération très rapide du cuir. Après la première demi-heure de jeu, suite à un coup franc, Romain Saïss a trouvé la barre après une très belle frappe enroulée de l'intérieur du pied.

La fin de la première mi-temps a été marquée par la blessure de Marwan Mohsen qui a cédé sa place à Ahmed Hassan, l’attaquant du Braga au Portugal. Un avant-centre sur lequel Hector Cooper comptait énormément qu’il a perdu après un choc avec un défenseur marocain.

Nous avons vu une première partie de match très musclée avec des duels très costauds. Les Egyptiens ont dominé une bonne partie de cette période. Les deux équipes ont beaucoup souffert d’une qualité très médiocre de la pelouse du stade de Port-Gentil.

A l’entame de la deuxième mi-temps, les Lions de l’Atlas ont poussé très haut et ont pu créer une série d’occasions. Une belle frappe de Boussoufa à plus de 30 mètres est venue taper la transversale et une tête de Bouhaddouz a effleuré le poteau des cages d'Issam El Hadarry, 44 ans et le plus vieux joueur de cette CAN.

Grâce à un très bon Boussoufa et une rigueur tactique et technique de Fayçal Fajr, l’animation offensive marocaine a été très dangereuse pendant les 15 premières minutes de la deuxième période. Les Lions de l’Atlas ont gardé un bon rythme durant le restant de cette deuxième période.

Le gardien des cages marocaines, Mounir EL Kajoui Mohammadi a été décisif à plusieurs reprise, et notamment face à un Ahmed Salah très inspiré sur quelques phases de jeu. Le remplaçant de ce dernier, Kahraba, a mis fin aux rêves marocains lorsqu'il a marqué le but de la victoire à la 88ème minute, suite à un corner très bien tiré.

Une élimination mais les Lions de l’Atlas ont montré un très beau visage lors de cette édition, espérons juste revoir d’aussi belles prestations du Maroc lors des prochains matchs officiels.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : communiqué sur les résultats du premier semestre

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Saâd Dine El Otmani, invité de la 3e session du cycle politique spécial élections 2021 de l’APD