Nordin Amrabat: L’histoire d’un gladiateur

Malgré sa défaite contre le Portugal (0-1), mercredi 20 juin à Moscou, l'équipe nationale a montré un visage bien meilleur que face à l'Iran au premier match du Mondial 2018. Dans cette rencontre, un joueur est sorti du lot: Nordin Amrabat. Alors qu'il ne devait pas y participer après avoir été victime d'une commotion cérébrale, le médian offensif de 31 ans a tenu à prendre le risque par amour à son pays. Il a pu livrer une prestation XXL, qui lui a valu l'estime de tous les amateurs du ballon rond.

Nordin Amrabat: L’histoire d’un gladiateur

Le 21 juin 2018 à 17h59

Modifié 21 juin 2018 à 17h59

Malgré sa défaite contre le Portugal (0-1), mercredi 20 juin à Moscou, l'équipe nationale a montré un visage bien meilleur que face à l'Iran au premier match du Mondial 2018. Dans cette rencontre, un joueur est sorti du lot: Nordin Amrabat. Alors qu'il ne devait pas y participer après avoir été victime d'une commotion cérébrale, le médian offensif de 31 ans a tenu à prendre le risque par amour à son pays. Il a pu livrer une prestation XXL, qui lui a valu l'estime de tous les amateurs du ballon rond.

Une carrière avec des hauts et des bas

Après avoir brillé en Eerste divisie (D2 des Pays-Bas) avec le FC Omniworld et le VVV Venlo, il a tapé dans l'œil du grand club néerlandais, le PSV Eindhoven, qu'il a rejoint en juin 2008. Il s'est imposé comme titulaire pour ses premières saisons, mais lors de la première partie de l'excercice 2010-11, il n'a pas eu la confiance de son nouvel entraîneur Fred Rutten et s'est retrouvé souvent sur le banc.

Entretenant une bonne relation avec l'agent de joueurs marocain Mohamed Sinouh, il s'est engagé en faveur du club turc de Kayserispor en janvier 2011. Il n'y est resté qu'un an et demi, avant de signer à Galatasaray avec lequel il s'est illustré en championnat, mais aussi en Ligue des Champions, notamment dans la rencontre face au Real Madrid le 9 avril 2013.

A la fin de l'année 2014, la fédération turque a fixé des quotas de joueurs étrangers au sein des effectifs des clubs professionnels. Il a ainsi quitté Galatasaray pour rallier Malaga. Auteur de bonnes performances en Liga, il a attisé la convoitise de plusieurs clubs européens, dont la formation anglaise de Watford, qui a fini par le recruter en janvier 2016

Contre toute attente, il n'a été décisif qu'à trois reprises seulement en 44 rencontres disputées en Premier League jusqu'en août 2017. Il a été prêté à Leganes, le 1 septembre 2017 à minuit. Lors de la saison écoulée, il a inscrit trois buts et délivré deux caviars en championnat espagnol avec les Pepineros.

Son parcours avec les Lions de l'Atlas

Il a été convoqué pour la première fois en équipe nationale par Eric Gerets pour prendre part à la LG CUP qui a eu lieu entre le 11 et le 13 novembre 2011 à Marrakech. Il a marqué son premier but lors de la dernière rencontre contre le Cameroun de Samuel Eto'o, et a été élu par la même occasion homme du match et meilleur joueur du tournoi.

Le Natif de Naarden a disputé la phase de finale de la CAN 2012 et 2013, mais a manqué la dernière en raison d'une blessure à la cheville. Jusqu'au jour d'aujourd'hui, il compte 44 sélections avec le Onze National, durant lesquelles il a inscrit 4 buts et signé 6 passes décisives.

Participation aux JO 2012

Ayant la possibilité de convoquer 3 joueurs de plus de 23 ans, Pim Verbeek l'a retenu avec Houcine Kharja pour participer au tournoi de football des Jeux Olympiques de Londres 2012. Malgré l'élimination des Lionceaux de l'Atlas dès le premier tour, il a réalisé de bonnes prestations et fait parlé de lui après le dernier match face à l'Espagne.

Le chouchou des supporters

Il est le joueur le plus aimé et le plus respecté de l'équipe nationale. Les fans des Lions de l'Atlas le surnomment "El Moghrib", en référence à son attachement pour le Maroc.  

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Comptes annuels 2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.