χ

Les enseignants des Académies refusent les propositions d’Amzazi

La Coordination nationale des enseignants ex-contractuels refuse les propositions faites par le ministère de l'Education nationale aux syndicats les plus représentatifs de l'enseignement, et décide ainsi de prolonger la grève.

Les enseignants des Académies refusent les propositions d’Amzazi

Le 11 avril 2019 à 18h10

Modifié 11 avril 2021 à 2h41

La Coordination nationale des enseignants ex-contractuels refuse les propositions faites par le ministère de l'Education nationale aux syndicats les plus représentatifs de l'enseignement, et décide ainsi de prolonger la grève.

Les enseignants ex-contractuels annoncent ce jeudi 11 avril leur décision de prolonger leur grève. Les détails seront annoncés dans le communiqué final du conseil national de la Coordination.

Rappelons qu’ils sont en grève depuis le 31 mars, après plusieurs actions de protestation. Ce dernier mouvement devait prendre fin le 14 avril. 

Cette catégorie d’enseignants refuse les propositions faites mardi 9 avril par le ministre Saaid Amzazi aux syndicats de l’enseignement. Selon eux, ces propositions représentent une provocation, vu l’absence d’un communiqué officiel du ministère. 

Rappelons qu’Amzazi a proposé d’annuler les mesures administratives prises à l’encontre des enseignants ex-contractuels si ces derniers rejoignent leurs postes. 

Le gouvernement s’attache au recrutement par contrat

Lors d’une nouvelle réunion tenue ce jeudi avec M. Amzazi, les syndicats ont demandé d’avancer la réunion prévue avec les représentants des enseignants cadres des AREFs, prévue le 16 avril. 

Selon Abderrazak Idrissi, président de la Fédération nationale de l’Education, joint par Médias 24, les syndicats et la coordination des ex-contractuels réclament une réunion au cours de cette semaine, avant la fin des vacances de printemps.

Ce dossier a été examiné lors du Conseil de gouvernement tenu ce jeudi. Selon M. Idrissi, le gouvernement continue à s’attacher à sa position qui est l’intégration des ex-contractuels aux Académies régionales de l’éducation et de la formation et non à la fonction publique.

Le gouvernement a également refusé d’avancer la réunion prévue le 16 avril, et exige la reprise des cours à partir du lundi 15 avril. 

Le gouvernement s’engage à traiter deux principaux dossiers

Concernant les autres catégories d’enseignants, le ministère s’est engagé à traiter deux principaux dossiers. Selon notre source, il s’agit:

des enseignants ayant plus de 30 ans d’activité et qui sont toujours classés à l’échelle 10. Le ministère propose un passage à l’échelle 11 avec une date d’effet au 1er janvier 2016. Les syndicats, eux, demandent une date d’effet au 1er janvier 2012. Selon le président de la FNE, ils sont près de 24.000 enseignants dont des retraités. 

– et des enseignants de la cellule 9 qui ont un salaire de moins de 4.000 DH par mois. Les syndicats demandent une promotion exceptionnelle pour cette catégorie d’enseignants avec date d’effet au 1er janvier 2013 et le passage à l’échelle 10.

Le ministère, lui, propose de régler la situation de ces enseignants en deux étapes:

* la promotion de ceux qui remplissent les conditions d’ancienneté (10 à 13 ans) en deux phases, une partie à compter du 1er janvier 2019 et une deuxième à partir du 1er janvier 2020;

* la promotion du reste des enseignants de la cellule 9 sous condition d’avoir 10 ans d’ancienneté, à partir de la deuxième année à laquelle la personne devient promouvable à l’horizon 2023 au lieu de 2026.

Rappelons que le nombre des enseignants classés à l’échelle 9 s’élève à 4.659. Il s’agit des enseignants des cycles du primaire (2.266), du secondaire collégial (2.206) et des attachés pédagogiques, de l’économie et de l’administration (187).

Par ailleurs, une nouvelle réunion sera tenue le 15 avril prochain pour étudier les dossiers restants.  

Communiqué de la Coordination nationale des enseignants ex-contratuels 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Wafabail : Communication Financière au 1er Trimestre 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.