BHNS: Les travaux de plateforme entamés, la mise en service prévue fin juin 2022

Le projet des Bus à haut niveau de service (BHSN) entame la phase de travaux de la plateforme. Ceux relatifs à la déviation des réseaux souterrains devraient être achevés fin décembre. Le point sur ce grand chantier, mené par Casa Transport.

BHNS: Les travaux de plateforme entamés, la mise en service prévue fin juin 2022

Le 15 décembre 2020 à 16h27

Modifié 11 avril 2021 à 2h49

Le projet des Bus à haut niveau de service (BHSN) entame la phase de travaux de la plateforme. Ceux relatifs à la déviation des réseaux souterrains devraient être achevés fin décembre. Le point sur ce grand chantier, mené par Casa Transport.

La SDL Casa Transport, maître d’ouvrage du projet, lance les travaux d’aménagement de la plateforme des deux lignes de bus à haut niveau de service L5 et L6, qui seront réalisés par deux sociétés : GTR et SGTM. Celles-ci étaient en concurrence avec deux autres, retenues également à l’issue de l’examen des offres administratives et techniques, à savoir Vias et Bioui.

La société GTR se chargera des travaux sur deux lots géographiques, pour près de 283 MDH. Le premier, sur la ligne L6, concerne le boulevard Yaacoub Al Mansour, entre Ghandi et Sidi Abderrahmane, Blvd Moulay Abdellah Cherif et Blvd Oum Rabia, jusqu’à la route Sidi Al Khadir (Carrefour Haj Fateh compris). Il nécessitera une enveloppe budgétaire de près de 122 MDH.

Comme le montre la photo ci-dessous, prise par Médias 24, les travaux ont démarré la semaine dernière sur le Blvd Yaacoub El Mansour, en direction d’Errahma, au milieu de la chaussée, après l’achèvement des travaux préliminaires de déviation des réseaux souterrains d’eau, d’électricité et de télécommunication sur cet axe.

Le second lot, sur la ligne L5, nécessitant un budget de 161 MDH, concerne le Blvd Al Qods, entre Blvd Ouled Haddou et Mohammed VI, Blvd Mohammed VI jusqu’à l’intersection avec Blvd Lahrizi, et les Blvds Mekdad Lahrizi et Al Joulane.

La SGTM se chargera quant à elle des deux autres lots restants, pour un peu plus de 293 MDH. Le premier, sur la ligne L6, concerne le quartier El Oulfa, entre route Sidi Al Khadir et la rocade Sud-Ouest, et le quartier Errahma jusqu’au cimetière. Les travaux sur ce tronçon nécessiteront un budget de 127,5 MDH.

Quant au second lot, sur la L5, et qui nécessitera 165,5 MDH, concerne le Blvd Laymoune depuis Omar El Khayam, jusqu’au carrefour Azbane, et Blvd Al Qods jusqu’au Blvd Ouled Haddou.

Selon Casa Transport, dès la semaine prochaine, une deuxième section de travaux sera ouverte au Blvd Oum Rabia, suivie d’un troisième tronçon de chantier au niveau du cimetière Errahma.

Sur la ligne L5, les travaux effectifs seront également lancés durant la semaine du 21 décembre, au niveau du tronçon entre Blvd Oulad Haddou et Blvd Taza, et entre l’avenue Khadiri et Blvd de La Mecque.

Cette deuxième section comporte en plus des travaux d’infrastructure, des travaux d’élargissement du pont de franchissement de la RN11, sur une longueur d’environ 40 mètres. A ce niveau, la plateforme du BHNS sera aménagée en insertion axiale et il sera maintenue 2*2 voie à la circulation de part et d’autre de la plateforme. 

Notons que la future plateforme du BHNS sera en insertion axiale sur 80% des itinéraires des deux lignes. 

La durée globale de l’exécution de l’ensemble des prestations pour chacun des lots est de 20 mois (par lot). 

Description détaillée de la ligne L5

La ligne BHNS L5 comptera 20 stations voyageur, le long de 12,4 km d’itinéraire, soit une longueur moyenne d’inter-stations de 650 m. Elle offrira deux points de correspondance avec les lignes de tramway T1, station Lissasfa, et T3 en cours de construction

Cette ligne relie l’extension de la ligne de tramway T1, quartier Laymoune, au quartier Salmia 2. 

Dans le détail, la L5 commence à partir de l’intersection du Blvd Laymoune avec l’extension de la ligne T1. Elle longe le Blvd Laymoune avant de traverser le carrefour Azbane. Ensuite, elle emprunte le Blvd Al Qods en passant sous la voie ferrée et sur le pont de la RN 11 pour desservir les quartiers Califronie et Inara.

A la fin du Blvd Al Qods, elle emprunte le Blvd Mohammed VI, qui est très large avec terre-plein central et contre-allées de part et d’autres. Une fois celui-ci franchi, la ligne L5 poursuit sa trajectoire sur le Blvd Mekdad Lahrizi, qui longe un secteur très urbanisé avec la cité Djemaa.

Le terminus de la L5, côté Salmia (Blvd Al Joulane), s’inscrit dans une zone très dense en termes d’habitat et de population, et dont l’évolution se poursuit à l’arrière quartier. Ce secteur comprend également une grande ferraille très fréquentée par les Casablancais. La ligne L5 vient ainsi connecter cette zone avec le reste de la ville.

Tracé de la ligne BHNS L5

… Et de la ligne L6

En ce qui concerne la ligne L6, elle s’étend sur une longueur de 9,4 km, comportant 19 stations voyageur, soit une longueur moyenne entre stations de 550 m.

Elle reliera les quartiers Errahma, au rond-point Oulmes, situé au Blvd Ghandi, à travers la route provinciale 3014 et les Blvds Moulay Touhami et Yaacoub El Mansour. Cette ligne sera dotée d’un point de correspondance avec la ligne tramway T2.

Dans le détail, entre le Blvd Ghandi et le Blvd Sidi Abderrahman, la L6 traverse des quartiers résidentiels denses (Blvd Yaacoub Al Mansour). A partir de la ligne T1 et jusqu’au Blvd Oued Oum Rbia, elle s’inscrit dans le projet de réaménagement du site de l’ancien aérodrome de Casa Anfa par l’Agence d’urbanisation et de développement d’Anfa (AUDA), qui représentera un nouveau pôle urbain de la métropole de Casablanca et qui accueillera, entre autres, le siège de Casablanca Finance City. Ce tronçon du Blvd Moulay Abdellah Cherif, est aménagé actuellement en 2*3 voies, séparées par un terre-plein central planté.

Entre le Blvd Taib Naciri et route Sidi Al Khadir, la ligne emprunte le Blvd Oum Rbia en traversant des zones d’habitats, de commerces et de services très denses.

A partir de la route Sidi Al Khadir, les zones traversées par ligne L6 sont de moins en moins denses, s’inscrivant dans un environnement périphérique de la ville en pleine évolution. En effet, une fois la rocade Sud-Ouest franchie, la L6 s’insère dans un quartier en cours de développement (Errahma) arrivant sur le cimetière d’Errahma (terminus).

Tracé de la ligne BHNS L6

Mise en service prévue en juin 2022

Dans le cadre de la réalisation de ce projet, de nombreux appels d’offres ont été lancés par la SDL Casa transport, notamment le marché relatif aux travaux de génie civil, bâtiments tous corps d’état, charpente métallique et voiries et réseaux divers du centre de maintenance BHNS de Oulad Azzouz. Il s’agit de l’un des marchés les plus importants, avec un coût de prestations estimé à 56 MDH. Ces travaux devraient être réalisés dans un délai de 18 mois, en parallèle avec ceux de la plateforme. 

L’ouverture des plis de ce marché, prévue initialement le 26 novembre dernier a eu lieu le 8 décembre. Les résultats n’ont pas encore été dévoilés par la SDL. 

Selon le calendrier prévisionnel de Casa Transport, la réception de la première rame est prévue entre juillet et août 2021. Les essais d’ensemble dureront 2 mois et la marche à blanc 1 mois, pour une mise en service le 30 juin 2022.

Concernant l’acquisition du matériel roulant, le marché accuse beaucoup de retard. Lancé vers la fin de l’année 2019, il n’a pas encore abouti. Au total, une quarantaine de bus devraient être acquis, d’une longueur comprise entre 21 et 24 m.

Notons que ces deux lignes, dont l’investissement global est de l’ordre de 1,8 milliard de DH, vont servir un couloir direct comptant 300.000 habitants. Elles seront également dotées d’un centre de remisage et de maintenance sis au quartier Errahma. 

De grands chantiers en parallèle

Par ailleurs, en parallèle du projet BHNS, le centre-ville de la métropole, connaîtra de nombreuses transformations, notamment pour décongestionner le trafic. Il s’agit de projets d’équipements et d’infrastructures, dont certains sont déjà lancés par Casa Transport, d’autres en cours d’études, ou seront lancés prochainement. Ces projets se présentent comme suit:

– Le passage des deux lignes de tramway T3 et T4, respectivement par les axes Blvd Strasbourg et rue Mohamed Smiha et par les Blvds Rahal El Meskini – Blvd Moulay Youssef.

– La mise en service prochaine de la trémie des Almohades sur le Blvd des FAR;

– La mise en place de couloirs réservés au bus sur le Blvd des FAR, suite au passage de plusieurs lignes de bus sur cet axe;

– Tout le long du littoral, l’ouverture du port de Casablanca sur la ville, dans le cadre du projet relatif à la restructuration totale et la réhabilitation de l’intégralité de la zone portuaire en connexion directe avec l’ancienne médina;

– La connexion routière du port de Casablanca au port de Zenata par une voie maritime dédiée aux poids lourds.

>>Lire aussi: Casablanca : les 700 nouveaux bus promis pour janvier 2021 malgré la crise

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Modalités de participation à l’Assemblée Générale Mixte

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

URGENT Le pass vaccinal sera délivré dès la première dose, la D3 devient obligatoire (Ait Taleb)