Covid. Le testing sera renforcé, un protocole de gestion des infections par les variants adopté

Le ministère de la Santé a mis à jour, mercredi 28 avril, le manuel de procédure de veille et de riposte à l’infection par le Sars-Cov-2. Il a également fixé les lignes directrices pour le renforcement du testing, pour éviter une nouvelle vague de contamination, ainsi qu'un protocole pour la gestion des cas d'infection au nouveau variant. Détails.

Remplissage de la seringue par la dose du vaccin nécessaire à l’injection

Covid. Le testing sera renforcé, un protocole de gestion des infections par les variants adopté

Le 29 avril 2021 à 16h51

Modifié 29 avril 2021 à 17h24

Le ministère de la Santé a mis à jour, mercredi 28 avril, le manuel de procédure de veille et de riposte à l’infection par le Sars-Cov-2. Il a également fixé les lignes directrices pour le renforcement du testing, pour éviter une nouvelle vague de contamination, ainsi qu'un protocole pour la gestion des cas d'infection au nouveau variant. Détails.

« La situation épidémiologique de l’infection par la Covid a connu une modification de la tendance depuis près de sept semaines, caractérisée par une discrète augmentation du nombre des nouveaux cas hebdomadaires, avec une stabilisation voire même une discrète diminution des cas graves et des décès, évoquant un possible effet combiné de la vaccination et des mesures du couvre- feu nocturne », indique le ministère, dans une nouvelle circulaire adressée aux professionnels de la santé.

« Eviter une deuxième vague de transmission communautaire ou la circonscrire précocement et rapidement, tout en limitant son extension à l’ensemble des régions, provinces et préfectures du Maroc, est le but majeur de la période en cours. Ceci ne peut être atteint que si l’ensemble des stratégies de riposte ciblant les différents maillons de la chaîne épidémiologique de la Covid sont opérationnelles, dont la principale est la stratégie visant le virus et son réservoir, dite Stratégie 3T : tester-traiter-tracer ». 

« A cet effet, et selon les dernières recommandations du Comité national technique et scientifique ‘IRA grippe Covid’, le manuel de procédure de veille et de riposte à l’infection par le Sars-Cov-2 a été mis à jour et des lignes directrices de renforcement du testing ont été élaborées ».

Nouvelles définitions des cas

Dans la nouvelle version dudit manuel, le ministère a commencé par redéfinir les cas suspects et confirmés. La définition d’un décès Covid est restée inchangée.

Ainsi, un cas suspect est défini comme étant toute personne présentant des signes d’infection respiratoire aigüe avec ou sans fièvre, OU, une perte de l’odorat ou du goût ou une odynographie d’installation brutale, OU, un parmi les signes suivants non expliqués par une autre étiologie évidente : fièvre>38°c , asthénie, myalgie, céphalées.

Pour les sujets âgés, en plus des situations citées précédemment, la Covid doit être évoquée devant une des situations suivantes : altération de l’état général, chutes répétées, apparition ou aggravation de troubles de conscience, diarrhée, et décompensation d’une pathologie antérieure.

Chez les enfants, en plus des trois situations citées ci-haut, l’infection à la Covid doit être évoquée devant une des situations suivantes : altération de l’état général, diarrhée, et une éruption cutanée non expliquée par une étiologie évidente.

Pour sa part, un cas confirmé est toute personne chez qui une infection au Sars-Cov-2 a été confirmée par examen moléculaire (PCR ou test équivalent) ou par un test antigénique rapide. C’est également tout cas suspect avec des images à la TDM évocatrices de la Covid, et un contexte épidémiologique évocateur (contact avec un cas confirmé pendant la période de contagiosité, ou un lien épidémiologique avec un cluster, ou un professionnel de santé exerçant dans une structure de soins ou dans un laboratoire, ou une zone géographique avec une transmission active du virus).

Un minimum de 14.250 tests par jour au niveau national

Afin d’éviter une nouvelle vague de contamination, le ministère de la Santé a décidé de renforcer le testing, pour assurer à différents niveaux (national, régional et provincial) une couverture par les tests de confirmation d’au moins 250 tests/100.000 hts/ semaine. Le public ciblé est le suivant:

1- Malades présentant un tableau clinique suspect de la COVID-19, selon les définitions de cas en vigueur;

2- Ensemble des contacts des cas confirmés d’infection par le SARS-CoV-2 et ce, quel que soit le niveau de risque de contamination (élevé, modéré ou faible);

3- En cas de clusters: les tests seront effectués chez tous les individus appartenant à la communauté ou au rassemblement où le cluster a été enregistré, quel que soit le niveau de risque de contamination. Des prélèvements seront aussi réalisés pour séquençage, après concertation avec le CNOUSP (Centre national d’opérations d’urgence en santé publique);

4- Dépistage des voyageurs à destination vers l’étranger;

5- Opérations de dépistage limitées dans le temps et dans l’espace;

6- Dépistage élargi au niveau des établissements scolaires et universitaires, en cas de détection d’un cas confirmé;

7- Malades chroniques suivis au niveau des établissements de soins de santé primaires;

8- Malades hospitalisés au niveau des services cliniques: médicaux (cardiologie, endocrinologie, pneumologie, oncologie…etc), chirurgicaux, et en réanimation non COVID-19.

Ci-dessous les types de tests à réaliser pour chacune des cibles citées ci-haut:

Par ailleurs, un seuil minimum de testing devra être réalisé par région. Ce seuil est calculé tenant compte de l’objectif opérationnel de couverture par les tests de confirmation, la situation épidémiologique actuelle ainsi que la production actuelle en termes en testing.

Comme le montre le tableau ci-dessous, le plus grand nombre de tests devra être réalisé à Casablanca, à raison d’un seuil moyen minimum de 3.000 tests par jour, et de 21.000 tests par semaine. Au niveau national, un minimum de 14.250 tests devront être réalisés par jour, soit 99.750 tests par semaine.

Prise en charge des cas

Le protocole de prise en charge des cas Covid a également été revu. Après détection d’un cas, le traitement doit ainsi  être prescrit conformément au protocole recommandé et il doit démarrer le plus rapidement possible avant réception du résultat de confirmation. Un bilan préthérapeutique comportant notamment un ECG doit être fait au préalable, pour éliminer toute contre-indication au traitement.

Les cas asymptomatiques (aucune manifestation clinique) sont mis sous traitement pendant une durée de 7 jours, avec un isolement d’une durée totale de 10 jours.  Les cas symptomatiques sont pour leur part mis sous traitement et isolés pendant une durée de 10 jours. La durée de traitement peut être prolongée de 5 jours. En cas de non amélioration, le dossier du patient doit être staffé par l’équipe médicale pour décision thérapeutique.

Le traitement chez l’adulte comporte:

  • Sulfate d’hydroxy-chloroquine: 200 mg 3 fois/j, pendant 7 jours pour les patients asymptomatiques et 10 jours chez les symptomatiques bénins (présentant des symptômes évocateurs de la Covid sans signe de pneumonie).
  • Azithromycine: 500 mg à J1, puis 250 mg/jour de J2 à J7;
  • Vitamines C:1 à 2 g par jour pendant 7 jours;
  • Vitamine D :une dose de charge de vitamine D dès le diagnostic de la Covid-19;
  • Sulfate de Zinc: 25 mg 1 comprimé/ jour, pendant 7 jours;
  • Antibiothérapie (en plus de l’azithromycine) seulement en cas de signes de surinfections bronchiques (crachats purulents; Procalcitonine (PCT)> 2 ou > 1 avec polynucléose neutrophile);
  • Anticoagulants à dose préventive, si alitement.

Par ailleurs, sont pris en charge à domicile, les cas asymptomatiques ou symptomatiques bénins, sans aucun facteur de risque. Un suivi régulier de l’état de santé doit être assuré par le centre de santé de desserte, afin de détecter précocement tout signe d’aggravation ou effet indésirable du traitement.

Seront orientés systématiquement à l’hôpital, en plus des cas admis d’emblée modérés, sévères ou critiques et les cas asymptomatiques ou symptomatiques bénins avec un ou plusieurs facteurs de risque, les cas montrant une aggravation de leur état clinique.

Gestion des cas d’infection par un nouveau variant

Compte tenu de la détection du nouveau variant britannique dans différentes régions du Royaume, et d’autres variants dans différents pays, le ministère a mis en place une procédure de détection et de riposte.

Les définitions des cas suspect, probable et confirmé par le nouveau variant du Sars-Cov-2 (NV) se présentent comme suit:

-Un cas suspect est:

  • Tout cas confirmé d’infection par le SARS-CoV-2 avec notion de voyage à l’étranger dans les 14 jours précédant l’apparition des symptômes ou les 14 jours précédant la date du diagnostic s’il s’agit d’un cas asymptomatique, OU, notion de contact étroit dans les 14 jours précédant l’apparition des symptômes ou la date du diagnostic avec un cas confirmé de la Covid-19, chez qui un nouveau variant a été suspecté ou séquencé;
  • Tous les cas confirmés d’infection au SARS-CoV-2 dans une zone géographique qui connait une augmentation brutale de l’incidence ou de la létalité, ou bien caractérisée par un changement de la distribution des cas selon l’âge;
  • Tout cas confirmé d’infection au SARS-CoV-2 appartenant à un cluster inhabituel en terme du nombre ou de  gravité des cas ou une chaîne évoluant depuis plusieurs générations de transmission;
  • Tout cas de la Covid-19 classé sévère ou critique, survenant chez une personne sans aucun facteur de risque;
  • Toute personne vaccinée présentant une infection confirmée au SARS-CoV-2;
  • Tout cas probable de réinfection.

-Un cas probable d’infection par un NV est tout cas d’infection par le SARS-CoV-2 dont la RT-PCR de l’étape de screening au laboratoire a révélé défaut de détection pour le gène S.

-Et un cas confirmé d’infection par un NV est:

  • Tout cas suspect ou probable dont le séquençage a confirmé un nouveau variant;
  • Tout cas probable avec un lien épidémiologique bien identifié avec un cas infecté confirmé par le nouveau variant.

Ci-dessous le protocole à suivre par le personnel médical:

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SAHAM Assurance Maroc : Indicateurs d’activité du 1er trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.