Crise sanitaire: 6 cadres marocains sur 10 ont déjà envisagé une reconversion professionnelle

Une enquête de Rekrute sur la reconversion professionnelle des actifs marocains, pendant le contexte de crise sanitaire, affiche que la majorité des cadres ont envisagé une reconversion. Cette dernière est principalement déclenchée par un désir de changement.

Crise sanitaire: 6 cadres marocains sur 10 ont déjà envisagé une reconversion professionnelle

Le 23 juin 2021 à 12h38

Modifié 23 juin 2021 à 12h38

Une enquête de Rekrute sur la reconversion professionnelle des actifs marocains, pendant le contexte de crise sanitaire, affiche que la majorité des cadres ont envisagé une reconversion. Cette dernière est principalement déclenchée par un désir de changement.

Rekrute a réalisé une enquête qui analyse les pratiques en matière de reconversion professionnelle, ses motivations, les facteurs de changement, ainsi que les freins qui empêchent les actifs marocains de passer à l’action. Elle fait également le point sur l’impact de la crise sanitaire sur leur projets professionnels.

Cette enquête a ciblé les actifs avec minimum 5 ans d’expérience professionnelle et s’est basée sur les réponses de 1.311 participants.

Les résultats de cette enquête affichent que la crise sanitaire a poussé tous les acteurs du marché de l’emploi, candidats et recruteurs, à se poser beaucoup de questions afin de résister à la crise et surtout trouver les bonnes stratégies pour faire face au manque à gagner engendré par cette situation exceptionnelle.

Ainsi, plus de 6 cadres du 10 on déjà envisagé une reconversion professionnelle: plus de 31% ont déjà effectué leur reconversion professionnelle et 14% sont en cours de reconversion tandis que 42% sont en recherche d’informations (formations supplémentaires, ouverture au niveau du marché de l’emploi…)

Le désir de changement, principal déclencheur d’une reconversion professionnelle

Parmi les principales sources de motivation, nous pouvons citer le désir de changement, le manque d’épanouissement professionnel, le sentiment d’avoir atteint la fin d’un cycle professionnel, trouver un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et personnelle.

Source: Rekrute

La crise sanitaire a eu l’effet d’un «déclic» sur près de 25% des répondants tandis que 75% d’entre eux avaient déjà entamé leur reconversion professionnelle juste avant la crise. Près de 40% des actifs ont déclaré que la crise sanitaire a joué un rôle dans leur prise de décision et les a encouragé à se lancer de la reconversion professionnelle.

D’autre part, « les actifs marocains prennent très au sérieux leur reconversion professionnelle et essayent de se doter des meilleurs outils pour réussir leur projet » souligne Rekrute. En effet, plus de 30% ont décidé d’opter pour un bilan de compétences avant de se lancer, 29% ont effectué une formation via un organisme et 26% ont décidé de s’auto former.

Environ 58% des cadres ayant opté pour une reconversion professionnelle sont restés dans le salariat classique contre 43% dans le but de devenir entrepreneur.

Et si c’était à refaire? 65% sont prêts à se lancer s’il devait le faire une seconde fois contre 28% qui attendraient que le contexte économique soit plus favorable.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : Communication financière Situation au 30 Juin 2020.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.