Les prévisions économiques de Bank Al Maghrib pour 2021 et 2022

À l'issue du dernier conseil de Bank Al-Maghrib tenu ce mardi 22 juin, le taux directeur reste maintenu à 1,5%. Cette décision est soutenue par des prévisions macroéconomiques que le gouverneur de la banque centrale a détaillées comme suit:

Les prévisions économiques de Bank Al Maghrib pour 2021 et 2022

Le 23 juin 2021 à 16h26

Modifié 23 juin 2021 à 17h47

À l'issue du dernier conseil de Bank Al-Maghrib tenu ce mardi 22 juin, le taux directeur reste maintenu à 1,5%. Cette décision est soutenue par des prévisions macroéconomiques que le gouverneur de la banque centrale a détaillées comme suit:

>Inflation

« L’inflation s’inscrirait en hausse tout en restant à un niveau modéré. Elle s’accélérerait de 0,7% en 2020 à 1% en 2021 puis à 1,2% en 2022. » précise BAM dans son rapport, et ajoute que la composante sous-jacente de l’inflation est dans une évolution similaire en passant 0,7% en 2020 à 1,2% en 2021, puis à 1,5 en 2022.

>Croissance

L’évolution positive de la situation sanitaire couplée aux effets positifs escomptés de l’opérationnalisation du Fonds Mohammed VI pour l’investissement renforcent l’optimisme quant à la reprise économique, mais BAM reste prudente et nuance ses prévisions, en raison de l’incertitude quant à l’évolution de la pandémie, tant au niveau national qu’international. Ainsi, la banque centrale prévoit une croissance de 5,3% en 2021 après le repli de 6,3% enregistré l’année dernière, puis un ralentissement de cette croissance en 2022 avec une évolution de 3,3%.

>Échanges extérieurs

Le déficit du compte courant ressortirait cette année 2021 à 3,8% du PIB contre 1,5% en 2020. Sur l’horizon des prévisions, la reprise des exportations observée récemment devrait se consolider, portée notamment par les ventes de la construction automobile et des phosphates et dérivés.

>Conditions monétaires

Sur l’ensemble de l’année 2020, la composante du crédit bancaire destinée au secteur non financier s’élevait à 3,9%. BAM prévoit une baisse de cette part à 3,5 en 2021 suivie d’une progression à 3,9% en 2022.

>Finances publiques

Pour ce qui est des finances publiques, le déficit budgétaire se situerait selon les prévisions de BAM à 7,1% en 2021 et reculerait à 6,6% en 2022.

>Matières premières

Sur le marché des matières premières, il est prévu que le cours annuel moyen du baril de Brent se situera à 65,1 dollars en 2021 et à 65,8 dollars en 2022.

Concernant le phosphate et de ses dérivés, la Banque mondiale prévoit une évolution des cours de la tonne de phosphate brut de 76,1 dollars en 2020 à 90 dollars en 2021, ce cours va par la suite quasi stagner en 2022 autour de 91,9 dollars.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank : Communiqué de presse post AGO 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.