Direction du médicament et de la Pharmacie : Voici les recommandations de la mission parlementaire

Une mission exploratoire temporaire parlementaire s'est penchée sur le travail de la Direction du Médicament et de la Pharmacie (DMP) au sein du ministère de la santé. Voici sa principale conclusion et ses recommandations.

Direction du médicament et de la Pharmacie : Voici les recommandations de la mission parlementaire

Le 7 juillet 2021 à 17h53

Modifié 7 juillet 2021 à 19h34

Une mission exploratoire temporaire parlementaire s'est penchée sur le travail de la Direction du Médicament et de la Pharmacie (DMP) au sein du ministère de la santé. Voici sa principale conclusion et ses recommandations.

Les membres de la Mission exploratoire temporaire sur la Direction du Médicament et de la Pharmacie (DMP) au sein du ministère de la santé ont présenté leur rapport, ce mercredi 7 juillet en présence du ministre de la santé.

La mission avait pour objectif d’examiner la situation financière et administrative de la DMP et ses rapports avec les firmes pharmaceutiques ainsi que son respect des dispositions de la loi N°17.04 formant Code du médicament et de la pharmacie.

La mission parlementaire a conclu que la DMP a des faiblesses, subit des contraintes et rencontre des difficultés qui ne lui permettent pas d’assurer ses missions et d’accompagner les mutations que vit notre pays et les grands défis qui se présentent en matière du politique du médicament. Médias24 reviendra sur cet aspect en détail.

Les membres de la mission ont donc formulé dix recommandations:

– La création de l’Agence nationale du médicament et des produits de santé doté de l’indépendance administrative et de l’autonomie financière pour remplacer l’actuelle DMP.

– Encourager l’industrie nationale du médicament pour garantir l’indépendance et la souveraineté en terme de médicaments. Pour ce faire, les élus appellent à une application stricte de la réglementation relative à la création d’unités pharmaceutiques, à la révision des AMM accordées à l’importation pour favoriser la production locale, et à l’application de la préférence nationale pour les procédures d’AMM et de marchés publics.

– Encourager et soutenir les médicaments génériques.

– Simplifier les procédures administratives par la généralisation de l’utilisation des plateformes numériques.

– Renforcer l’arsenal juridique encadrant le secteur du médicament à commencer par la révision de la loi 17.04 portant code du médicament et de la pharmacie.

– Garantir la qualité des médicaments importés.

– Instaurer une politique du médicament efficace qui garantit l’accessibilité au médicament.

– Impliquer les acteurs et les parties prenantes du secteur.

– Renforcer et motiver les ressources humaines.

– Enfin, les membres de la mission recommandent au ministère de la santé d’accélérer le lancement de l’appel d’offres relatif au médicament contre l’hépatite C.

Voici l’intégralité du rapport.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Modalités de participation à l’Assemblée Générale Mixte

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.