Le juge espagnol rejette la plainte pour génocide contre Brahim Gali

Le chef du Tribunal central d'instruction numéro 5 de l'Audiencia Nacional, Santiago Pedraz, considère que l'existence d'indices d'un crime de génocide n'a pas été prouvée et que les témoins qui ont comparu dans l'affaire contredisent les affirmations qui sont soutenues dans la plainte, rapporte La Razon.

Le siège de l'Audiencia Nacional à Madrid, qui se charge des cas ayant une importance nationale ou internationale, dont le terrorisme. Par FDV — Travail personnel, CC BY-SA 4.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=45009302

Le juge espagnol rejette la plainte pour génocide contre Brahim Gali

Le 31 juillet 2021 à 14h35

Modifié 1 août 2021 à 22h26

Le chef du Tribunal central d'instruction numéro 5 de l'Audiencia Nacional, Santiago Pedraz, considère que l'existence d'indices d'un crime de génocide n'a pas été prouvée et que les témoins qui ont comparu dans l'affaire contredisent les affirmations qui sont soutenues dans la plainte, rapporte La Razon.

Pour le magistrat, les comportements exposés dans la plainte ne comportent pas tous les éléments requis par ce type de crime, c’est-à-dire « l’intention commune qui guide les criminels, meurtres et tortures de dissidents pour détruire totalement ou partiellement leur propre groupe national auquel ils appartiennent », rapporte La Razon.

« Il n’y a aucune trace de ces sous-groupes dans lesquels ils divisent les sahraouis selon leur situation géographique », explique Pedraz. Pour le juge, le contraire serait « de forcer la norme pénale » pour pouvoir faire rentrer les faits dans le crime de génocide et ainsi éviter leur prescription, poursuit le journal.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SALAFIN: Résultats Semestriels S1-2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.