Sinopharm annonce le développement d’une seconde génération de vaccins contre les nouveaux variants du Covid

Le National Pharmaceutical Group Corporation (Sinopharm) de Chine a annoncé, samedi 4 septembre, avoir réussi à développer la seconde génération de vaccins capables de contrer les différents variants de la Covid-19, ainsi que la fabrication de médicaments qui neutralisent le virus.

Sinopharm annonce le développement d’une seconde génération de vaccins contre les nouveaux variants du Covid

Le 6 septembre 2021 à 16h27

Modifié 6 septembre 2021 à 16h38

Le National Pharmaceutical Group Corporation (Sinopharm) de Chine a annoncé, samedi 4 septembre, avoir réussi à développer la seconde génération de vaccins capables de contrer les différents variants de la Covid-19, ainsi que la fabrication de médicaments qui neutralisent le virus.

Sinopharm a dévoilé samedi dernier, lors de la Foire internationale chinoise du commerce des services (CIFTIS) 2021, qui se tient à Beijing du 2 au 7 septembre, une série de vaccins et de médicaments nouvellement développés contre la Covid-19.

La seconde génération de vaccins a pour but de contrer les variants Delta (souche indienne) et Béta (souche sud-africaine), ces derniers étant beaucoup plus contagieux que la souche initiale du virus.

Lors de cet événement, Sinopharm a exposé quatre types de vaccins, qui reposent sur trois techniques différentes : l’inactivation du virus, la recombinaison génétique et la technologie de l’ARNm.

L’information a été dévoilée par Zhu Jingin, Chef de projet de Sinopharm, dans deux interviews accordées aux journaux étrangers CGTN et CCTV (vidéos ci-dessous).

« Nous avons développé des vaccins contre les variants Delta et Beta. Notre vaccin à protéine recombinante de deuxième génération a également été développé, et fait actuellement l’objet d’essais cliniques », a-t-il déclaré au micro de CCTV.

« Les essais cliniques de phase 1 et de phase 2 sont achevés. Les résultats de ces deux phases montrent que le vaccin à protéine recombinante fonctionne bien dans la lutte contre le variant Delta ». La phase 3 est actuellement en cours.

Notons que les injections de protéines recombinantes ciblent la protéine de pointe que le virus utilise pour pénétrer et infecter les cellules humaines.

« Le vaccin à ARNm est quant à lui en cours de recherche préclinique et un atelier de production est en construction pour celui-ci », fait-on savoir au sein de Sinopharm.

M. Jingin « assure que les vaccins anti-Covid-19 inactivés de deuxième génération peuvent neutraliser efficacement le variant Delta ».

Et d’ajouter : « Notre précédent vaccin inactivé (notamment celui utilisé au Maroc, NDLR) cible la Covid-19 en général. Le vaccin lui-même est efficace pour freiner les variants. Cependant, les vaccins de nouvelle génération sont spécialement développés pour freiner les nouveaux variants. Nous avons suivi de près les mutations du virus, tout en développant de nouveaux vaccins contre celles-ci ».

Le groupe a également annoncé l’augmentation de sa production annuelle de vaccins à plus de cinq millions de doses, ajoute la même source.

Nouveaux médicaments et tests de diagnostic de la Covid

Par ailleurs, Sinopharm a annoncé le développement de nouveaux tests de diagnostic du virus. « Nous avons également développé trois produits pour le diagnostic de la Covid, y compris un réactif de test rapide et un réactif de test d’anticorps neutralisants. Les résultats apparaissent après 17 minutes, voire 30 minutes au plus tard », a-t-il fait savoir au micro de CGTN.

Sinopharm a également annoncé, lors de cette foire, le développement de deux types de médicaments spécifiques de Sinopharm contre la Covid-19. « L’un d’eux est une immunoglobuline spécifique, qui a été approuvée pour des essais cliniques le 30 août dernier, et l’autre est un anticorps monoclonal capable de neutraliser efficacement le variant Delta ».

La décision du groupe pharmaceutique chinois relative à la production d’une nouvelle génération de vaccins intervient alors que les inquiétudes grandissent quant à l’efficacité des vaccins à virus inactivés contre les nouveaux variants.

Les vaccins inactivés utilisent des particules virales mortes pour produire une réponse immunitaire, tandis que les vaccins à ARNm contiennent des instructions génétiques qui indiquent aux cellules de fabriquer des protéines spécifiques que notre système immunitaire puisse reconnaître et combattre.

Rappelons que Sinopharm n’est pas la seule entreprise chinoise à développer son propre vaccin à ARNm. Le petit producteur Walvax Biotechnology mène déjà des essais. Mais l’entrée d’un acteur plus important tel que Sinopharm sur le marché de l’ARNm pourrait donner un coup de pouce significatif à cette technologie en Chine.

BioNTech, le fabricant allemand de médicaments qui collabore avec ses partenaires de distribution Pfizer et le chinois Fosun Pharma pour proposer son vaccin à ARNm, cible également le marché chinois et attend l’approbation formelle de Pékin.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

GADP : Communiqué trimestriel T3 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.