Jan Kubis (ONU) : « Le Maroc a joué un rôle déterminant en Libye »

Jan Kubis (ONU) : « Le Maroc a joué un rôle déterminant en Libye »

Le 13 septembre 2021 à 17h15

Modifié le 13 septembre 2021 à 17h48

Nasser Bourita a reçu, ce lundi 13 septembre à Rabat, l’envoyé spécial et chef de la mission d’appui des Nations unies en Libye (MANUL). Lors de la courte conférence de presse qui a suivi, Jan Kubis a loué la contribution déterminante du Maroc au processus de réconciliation nationale, qui devrait se conclure par un scrutin présidentiel prévu le 24 décembre. 2021

Après plusieurs entretiens téléphoniques, dont un en mars dernier qui avait suivi la nomination, en janvier 2021, du nouvel envoyé spécial en Libye du secrétaire général de l’ONU, le ministre des Affaires étrangères marocain, Nasser Bourita, a reçu pour la première fois Jan Kubis au siège de son ministère. Lors de cette rencontre, il a été question de la situation de la crise libyenne et de l’espoir d’une résolution rapide, grâce notamment, à la contribution active de la diplomatie marocaine.

« L’ONU, assistée du Maroc, est très optimiste quant à une sortie de crise rapide »

A l’issue d’une réunion à huis clos qui a duré plus d’une heure, les deux diplomates ont donné un point de presse pour exprimer leur optimisme, quant à la fin prochaine des hostilités, tout en soulignant la « contribution exemplaire du Maroc au processus de paix qui a été initié sous la seule autorité de l’ONU ».

Intervenant, l’envoyé spécial a d’abord rappelé que la tenue d’un scrutin présidentiel le 24 décembre prochain avait suscité un grand espoir dans ce pays qui vit une grave crise interne depuis 2011, date de la chute du régime de Mouammar Kadhafi.

« Le rôle de la diplomatie marocaine a été déterminant pour organiser le scrutin présidentiel »

« Je tiens à remercier vivement la diplomatie marocaine pour ses efforts de réconciliation des clans adverses, qui s’inscrivent dans le processus initié par l’ONU et qui vont s’avérer essentiels pour l’avenir.

« En effet, la nouvelle étape qui s’ouvrira lors de l’élection présidentielle est le fruit d’une étroite collaboration entre l’ONU et le Maroc qui a joué un rôle plus que déterminant », a souligné Jan Kubis. Il n’a pas cité une seule fois l’initiative de paix de l’Algérie qui a, pourtant, multiplié les rencontres avec des acteurs politiques libyens et les pays voisins directs de la Libye.

« Le seul processus de paix valable est celui de l’ONU et du Maroc »

Visiblement satisfait pour ne pas dire heureux de l’onction publique de l’envoyé spécial, reconnaissant l’importance du rôle de médiation du Maroc, Bourita en a profité pour rappeler que le Maroc s’était engagé, dès le premier jour dans le processus de réconciliation libyenne initié par les Nations unies.

« Depuis le début, notre seul objectif était d’ouvrir le débat en rassemblant sur notre territoire (Skhirat, Bouznika, Tanger) tous les acteurs libyens pour les aider à trouver une solution à cette crise », a déclaré le ministre. Il a laissé clairement entendre que le seul processus de paix valable, et à même de résoudre la crise libyenne, s’inscrivait dans le cadre d’une collaboration de la diplomatie onusienne et marocaine.

« Le Maroc (lui) n’attend rien de ses efforts de réconciliation »

« Pour arriver au résultat actuel, nous avons toujours communiqué avec nos frères libyens qui sont les seuls vrais acteurs de leur réconciliation, encouragée par l’ONU et le Maroc dans le cadre d’un processus de paix », a réitéré Bourita.

« Hormis le retour à la paix chez nos frères libyens et la consolidation de la stabilité régionale qui concerne tout le monde et pas que ses voisins, le Maroc n’a aucun agenda et n’attend absolument rien en compensation de ses efforts », a conclu Bourita dans une pique déguisée contre l’Algérie. Les observateurs avertis ne manqueront pas de décrypter l’allusion à l’échec de la tentative algérienne de supplanter la diplomatie marocaine.

Ci-après, le point de presse du ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et de son invité, Jan Kubis, envoyé spécial de l’ONU en Libye :

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.