12-17 ans : démarrage de l’injection de la 2e dose, plus de 50% des élèves ont reçu la 1ère dose

La vaccination des élèves âgés de 12 à 17 ans se poursuit à un rythme soutenu. L'administration de la seconde dose a démarré mardi 21 septembre pour les personnes ayant reçu leur première dose les 31 août et 1er septembre derniers. Au 22 septembre 2021 à 11h, plus de 50.000 élèves sont complètement vaccinés.

12-17 ans : démarrage de l’injection de la 2e dose, plus de 50% des élèves ont reçu la 1ère dose

Le 22 septembre 2021 à 15h09

Modifié 22 septembre 2021 à 16h03

La vaccination des élèves âgés de 12 à 17 ans se poursuit à un rythme soutenu. L'administration de la seconde dose a démarré mardi 21 septembre pour les personnes ayant reçu leur première dose les 31 août et 1er septembre derniers. Au 22 septembre 2021 à 11h, plus de 50.000 élèves sont complètement vaccinés.

L’injection de la seconde dose du vaccin anti-Covid a démarré mardi 21 septembre, apprend Médias24 auprès du ministère de la Santé.

« La campagne de vaccination des élèves âgés de 12 à 17 ans a été lancée le 31 août 2021. Le schéma vaccinal préconisé par le ministère de la Santé est un schéma à deux doses, injectées à 21 jours d’intervalle. »

« Les étudiants ayant ainsi reçu leur première dose les 31 août et 1er septembre doivent à présent se voir administrer leur seconde dose. L’injection de la D2 a démarré hier (mardi 21 septembre, NDLR), et on se retrouve déjà avec des élèves complètement vaccinés, avec les deux doses du vaccin anti-Covid. »

Plus de 50.000 élèves complètement vaccinés au 22 septembre à 11H

Selon un membre du Comité de vaccination, joint par Médias24, « 33.000 élèves ont reçu leur première dose le 31 août dernier« , ce qui veut dire que le même nombre d’élèves devait se présenter mardi pour se faire injecter la seconde dose du vaccin.

« A mardi, fin de journée, 28.947 élèves ont reçu leur deuxième dose. Les autorités se sont ainsi mobilisées pour rappeler les 4.053 élèves qui ne se sont pas présentés, afin d’éviter la déperdition du vaccin. Les autorités suivent donc minutieusement l’avancement de cette campagne. »

Le ministère de la Santé nous a confié « que les données de la première journée de l’injection de la seconde dose ne sont pas appréciables », ajoutant que ce chiffre « a dépassé les 50.000 élèves ce mercredi 22 septembre à 11H et devrait encore augmenter d’ici la fin de journée. Le chiffre s’améliorera progressivement ».

Plus de 50% de la population cible vaccinée par la 1ère dose

Notre source au sein du Comité de vaccination nous fait savoir que « 1.527.503 élèves ont reçu leur première dose au mardi, fin de journée. On a donc dépassé la moitié de la population cible, qui s’élève à environ 3 millions ».

Elle ajoute : « 55% de ceux-ci ont opté pour Pfizer (838.094 élèves) tandis que 45% ont choisi Sinopharm (689.409 élèves) ».

« Durant la journée du mardi 21 septembre, 104.512 étudiants ont été vaccinés par la première dose. Nous sommes donc à un taux de vaccination quotidien qui dépasse les 100.000 doses. Nous espérons atteindre plus de deux millions d’élèves vaccinés en fin de semaine, soit plus des deux tiers de la population cible ».

Le ministère de la Santé nous assure que « tous les moyens sont mis en place pour assurer une rentrée scolaire en toute sécurité. Le nombre de stations de vaccination d’enfants est passé de 419 à 700 établissements. Neuf jours nous séparent encore de la rentrée. On espère que d’ici là, une grande proportion de la population scolaire sera vaccinée, ou aura au moins reçu la première dose ».

Notre interlocuteur au Comité de vaccination nous assure également que le « ministère de l’Education nationale est mobilisé pour le bon déroulement de cette campagne. A titre d’exemple, dans le Douar Aghbalou, commune de Sidi Wassay, dans la zone de Massa – Chtouka – Ait Baha, les élèves du lycée Arbi Benay devaient faire plusieurs kilomètres pour se faire vacciner dans un autre douar, ce que les parents ont catégoriquement refusé. Said Amzazi est donc intervenu pour que ceux-ci se fassent vacciner sur place, ce qui est très important pour encourager la vaccination des élèves ».

« Nous avons réussi les élections sur le plan sanitaire, nous espérons en faire de même avec la rentrée scolaire »

Toujours selon le même interlocuteur, « le 8 septembre a été un jour historique dans notre démocratie, avec une participation importante dépassant les 50% aux élections. 14 jours après, il n’y a pas eu de cluster, et le nombre de cas a même diminué. Ces données démontrent que nous avons réussi les élections sur le plan de la participation, mais aussi sur le plan du respect des mesures sanitaires ».

« Nous faisons ainsi appel aux parents et aux élèves pour en faire de même le jour de la rentrée scolaire. Au total, 15 à 16 millions de personnes pourront être regroupées devant les écoles au niveau national le 1er octobre prochain, soit 11 millions d’élèves et leurs parents. Nous espérons qu’il y aura un respect total des mesures barrières pour éviter tout cluster. En France, par exemple, une semaine après la rentrée, plus de 3.000 classes ont été fermées à cause des cas Covid », conclut-il.

Rappelons que le ministère de l’Education nationale a décidé, le 6 septembre dernier, de reporter la rentrée scolaire au 1er octobre 2021 afin de permettre à tous les apprenants de bénéficier de la vaccination, qui contribuera grandement à l’atteinte de l’immunité collective, et ainsi à l’amélioration de la situation épidémiologique dans le pays.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

La société Aluminium du Maroc : Communiqué de presse suivant l’Assemblée Générale Ordinaire Annuelle des Actionnaires , réunie le 3 Juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.