Ahmed Snoussi : décès d’un des précurseurs de la diplomatie marocaine

Véritable boîte noire de l’histoire de la création du ministère des Affaires étrangères, Ahmed Snoussi, qui était alité depuis des années, s’est éteint à son domicile dans la matinée de ce lundi 11 octobre. Contemporain du règne du défunt Roi Hassan II, ce diplomate, qui a géré de nombreux dossiers sensibles, restera dans la mémoire nationale comme un spécialiste des raids diplomatiques.

Ahmed Snoussi : décès d’un des précurseurs de la diplomatie marocaine

Le 11 octobre 2021 à 14h42

Modifié 11 octobre 2021 à 15h20

Véritable boîte noire de l’histoire de la création du ministère des Affaires étrangères, Ahmed Snoussi, qui était alité depuis des années, s’est éteint à son domicile dans la matinée de ce lundi 11 octobre. Contemporain du règne du défunt Roi Hassan II, ce diplomate, qui a géré de nombreux dossiers sensibles, restera dans la mémoire nationale comme un spécialiste des raids diplomatiques.

Après le départ à l’âge de 92 ans de ce diplomate hors pair, c’est certainement un des derniers grands témoins du règne de Feu Hassan II, et en particulier de sa politique diplomatique, qui disparaît à son tour.

Étroitement associé à la création du ministère des Affaires étrangères, Ahmed Snoussi a, en effet, été un acteur important d’une diplomatie naissante au lendemain de l’indépendance de la plupart des pays africains.

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, dans le premier contingent d’étudiants marocains, ce natif de Meknès avait consenti à accorder, en 2015, une longue interview filmée (prémonitoire) à Médias24, qui revenait sur son parcours avant que la maladie d’Alzheimer n’efface sa riche mémoire.

D’un incroyable humour, Ahmed Snoussi avait rappelé ses souvenirs sur la construction du ministère des Affaires étrangères du pays à peine indépendant, la collaboration africaine, le Mossad au Maroc au moment de la Marche verte, l’Algérie et l’OUA contre le Royaume et, enfin, le combat diplomatique au Conseil de sécurité de l’ONU.

Tour à tour architecte de la mise en place d’un réseau d’ambassades marocaines aux côtés d’Ahmed Balafrej, premier ministre des Affaires étrangères du Maroc, ministre de l’Information, ambassadeur dans plusieurs pays africains, Ahmed Snoussi, également dans le secret de la préparation de la Marche verte et de la sortie du Maroc de l’OUA, était sur tous les fronts.

A la fin de sa carrière, il sera nommé représentant du Maroc à l’ONU, où ses efforts permettront au Royaume de devenir membre du Conseil de sécurité.

Médias24 présente ses sincères condoléances à toute sa famille et ses proches.

Ci-après, l’interview exclusive que Ahmed Snoussi nous avait accordée en mars 2015 :

Un entretien exclusif. Les confidences de Ahmed Snoussi

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Ajarinvest: Avenir Patrimoine Sécurité

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.