Fin des essais cliniques de Sinopharm au Maroc : la sérologie d’une année réalisée

La sérologie d’une année vient d’être effectuée, apprend Médias24 auprès du Pr Redouane Abouqal, investigateur principal et coordinateur national des essais cliniques du vaccin Sinopharm au Maroc. Les prélèvements seront probablement acheminés la semaine prochaine en Chine.

Fin des essais cliniques de Sinopharm au Maroc : la sérologie d’une année réalisée

Le 27 octobre 2021 à 19h11

Modifié 27 octobre 2021 à 19h11

La sérologie d’une année vient d’être effectuée, apprend Médias24 auprès du Pr Redouane Abouqal, investigateur principal et coordinateur national des essais cliniques du vaccin Sinopharm au Maroc. Les prélèvements seront probablement acheminés la semaine prochaine en Chine.

« La sérologie d’une année vient d’être effectuée » au niveau des trois centres marocains, nous confie le Pr Abouqal, joint par nos soins. « Les prélèvements sanguins viennent d’être achevés en ce mois d’octobre, et seront probablement acheminés en Chine (Wuhan, NDLR) la semaine prochaine. » 

« Cette sérologie permettra de se prononcer sur la persistance des anticorps pendant une année. C’est une première », nous fait savoir notre interlocuteur. Rappelons-le, l’une des inconnues concernant les vaccins anti-Covid a trait à la durée de la persistance des anticorps dans le corps humain.

Le Pr Abouqal souligne qu’une telle étude est inédite. « De tels prélèvements et un suivi des candidats durant une année » pour étudier l’immunogénicité de Sinopharm « n’ont pas encore été réalisés dans d’autres pays, ce qui caractérise l’étude marocaine. Il a fallu suivre les candidats durant une année, effectuer les prélèvements, les congeler et les acheminer en Chine… ce qui n’a pas été évident. »

Il s’agit, selon notre source, de la quatrième et dernière sérologie pour clore l’étude en cours au Maroc. Elle marque ainsi la fin de la phase III  des essais cliniques, à la suite de quoi les résultats finaux seront publiés. « La clôture de l’étude signifie également que les volontaires ne seront plus convoqués. »

Rappelons que cette troisième phase, entamée en octobre 2020, a duré douze mois. Elle a pour objectif d’évaluer l’efficacité et la sécurité à long terme du vaccin, pour compléter les résultats des phases I et II, à l’issue desquelles ce vaccin à virus inactivé a montré un faible taux d’effets indésirables et une bonne immunogénicité.

Cette évaluation se fera sur la base de différents critères, notamment l’ascension des anticorps neutralisants, la comparaison entre le nombre de cas Covid-19 dans les groupes contrôle (placebo) et vaccin, et l’apparition d’effets indésirables.

Lire aussi: Essais du vaccin chinois au Maroc : entretien exclusif avec l’investigateur principal

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

DOUJA PROMOTION : Indicateurs du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Colloque international sur  » L’identité arabo-judéo-amazighe » à Ifrane (Suite)