χ

BHNS Agadir: lancement des appels d’offres pour la deuxième phase des travaux d’infrastructures

Le projet de la première ligne de bus à haut niveau de service, baptisé Amalway, entame sa deuxième phase, avec le lancement simultané des appels d’offres des lots 2 et 3 de son infrastructure.

BHNS Agadir: lancement des appels d’offres pour la deuxième phase des travaux d’infrastructures

Le 1 novembre 2021 à 10h59

Modifié 1 novembre 2021 à 12h56

Le projet de la première ligne de bus à haut niveau de service, baptisé Amalway, entame sa deuxième phase, avec le lancement simultané des appels d’offres des lots 2 et 3 de son infrastructure.

Les appels d’offres concernent les lots 2 et 3 de son infrastructure et couvrent respectivement 5,2 km et 6,4 km, ainsi que l’aménagement des pôles d’échanges du port de pêche et de la place Salam.

En voici les détails :

Aménagement des pôles d’échanges 

Pour le port de pêche, l’aménagement retenu propose de placer ce pôle d’échange vers le quadrant Sud-Est de l’échangeur, avec suppression de la boucle voie expresse/ Taghazout, ce qui permettra d’aménager un pôle d’échange compact, avec possibilité d’échange entre tous les modes de transport (taxis, bus conventionnels, véhicules particulier et BHNS).

Les quais des bus conventionnels sont implantés et accolés aux stations BHNS, afin de minimiser le parcours réservé aux piétons et d’augmenter l’échange entre les deux modes Bus et BHNS (bus à haut niveau de service). Les accès au parking sont mutualisés avec ceux de l’arrêt des taxis, afin de réduire le nombre d’accès sur la voie expresse.

Pour le pôle d’échange de la place Salam, l’aménagement retenu prévoit une station des bus conventionnels sur une superficie de 5.000 m² environ. Elle est destinée à abriter les bus venant de la rue de Fès et allant vers le Sud de la ville, ainsi qu’une place de taxis de 3.700 m² et d’une capacité de 50 véhicules.

Les taxis entreront depuis le boulevard Hassan II, emprunteront le pôle d’échange puis partiront vers le Sud, depuis l’avenue Bouâabid en passant par le carrefour Kamra.

Cet aménagement vise à organiser les différents modes de transport interconnectés et, ainsi, à optimiser les espaces et les flux. Il ambitionne également de valoriser la demande en BHNS pour le transit des personnes en provenance des directions Mohammed V Sud, Inzegane et Dchira.

À terme, Amalway reliera le port d’Agadir aux quartiers de Tikiouine en 45 minutes, le long d’un trajet de 15,5 km aménagé en site propre et traversant 35 stations et 6 pôles d’échanges.

Amalway assurera une fréquentation de l’ordre de 60.000 voyageurs par jour, avec une fréquence de passage de 5 minutes en heure de pointe et une vitesse de 20 km/h, offrant un haut niveau de confort, de régularité et d’accessibilité grâce, notamment, à sa flotte de véhicules articulés proposant un niveau de service de qualité.

Le budget total de la réalisation d’Amalway est estimé à 1,2 milliard de DH.

Pour rappel, ce projet a été officiellement acté le 4 février 2020 dans le cadre du Programme de développement urbain de la ville d’Agadir 2020-2024.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué Financier de Wafabail

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.