χ

2015-2021 sont probablement les sept années les plus chaudes jamais enregistrées

La tendance à long terme d'une élévation des températures dans le monde ne va ni s'inverser, ni s'infléchir, selon l'Organisation météorologique mondiale.

2015-2021 sont probablement les sept années les plus chaudes jamais enregistrées

Le 1 novembre 2021 à 11h54

Modifié 1 novembre 2021 à 12h31

La tendance à long terme d'une élévation des températures dans le monde ne va ni s'inverser, ni s'infléchir, selon l'Organisation météorologique mondiale.

Dans son nouveau rapport provisoire sur l’état du climat mondial en 2021, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) relève que les données des neuf premiers mois de l’année 2021 laissent présager que les sept dernières années sont les plus chaudes enregistrées à ce jour.

En raison d’un refroidissement temporaire des eaux de surface – un phénomène appelé « La Niña » – observé au début de cette année, 2021 ne se trouvera, probablement, qu’à la cinquième place dans le classement des sept années les plus chaudes jamais enregistrées, note l’agence onusienne basée à Genève.

La planète se dirige vers l’inconnu

Selon l’OMM, des concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre sans précédent, ainsi que la chaleur cumulée qu’elles induisent, ont propulsé la planète sur un terrain inconnu, ce qui a et aura de graves conséquences pour les générations actuelles et futures.

D’après la même source, l’élévation du niveau de la mer à l’échelle planétaire, qui s’accélère depuis 2013, a atteint un nouveau record en 2021, parallèlement au processus de réchauffement et d’acidification des océans.

Le rapport, élaboré grâce aux contributions de plusieurs organismes des Nations unies, de services météorologiques et hydrologiques nationaux et d’experts scientifiques, fait ressortir les incidences du réchauffement sur la sécurité alimentaire et sur le déplacement de populations, qui nuisent à des écosystèmes essentiels et compromettent la réalisation des objectifs de développement durable.

« Le rapport provisoire de l’OMM sur l’état du climat mondial en 2021, qui s’appuie sur les données scientifiques les plus récentes, révèle que notre planète est en train de se transformer sous nos yeux. Des profondeurs de l’océan aux sommets des montagnes, sous l’effet inexorable de la fonte des glaciers et des phénomènes météorologiques extrêmes, sur toute la planète, des écosystèmes et des populations de la planète sont mis à mal. La COP26 doit marquer un tournant décisif pour l’humanité, comme pour la planète », a réagi António Guterres, le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies.

« Les scientifiques sont sûrs de leurs conclusions. Les dirigeants doivent être tout aussi sûrs de leurs décisions. La porte est ouverte : les solutions sont à portée de main. Soyons ambitieux. Soyons solidaires. L’heure est venue d’agir pour préserver notre avenir et sauvegarder l’humanité », a encore déclaré M. Guterres dans un message vidéo.

« Pour la première fois, depuis que les données sont enregistrées, il a plu au point culminant de la calotte glaciaire du Groenland, là où il n’avait jamais que neigé. Au Canada, les glaciers fondent rapidement. De plus, une vague de chaleur qui a déferlé au Canada et sur les régions voisines des États-Unis a fait monter les températures jusqu’à près de 50°C dans un village de Colombie-Britannique. Dans la Vallée de la Mort, en Californie, la température a atteint 54,4°C au cours de l’une des nombreuses vagues de chaleur qui ont frappé le sud-ouest des États-Unis, tandis que de nombreux points autour de la Méditerranée connaissaient des températures record. Cette chaleur exceptionnelle a, souvent, été accompagnée d’incendies dévastateurs », a précisé Petteri Taalas, secrétaire général de l’OMM.

« Si les concentrations de gaz à effet de serre continuent d’augmenter au rythme actuel, le réchauffement aura nettement dépassé la limite définie par les objectifs de l’accord de Paris (1,5 à 2°C au-dessus des niveaux préindustriels) à la fin du siècle », a également mis en garde M. Taalas.

(Avec agences)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

TAQA MOROCCO: DES INDICATEURS OPÉRATIONNELS ET FINANCIERS PERFORMANTS

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.