χ

Campagne agricole : le ministère de l’Agriculture livre les premières données

Malgré le retard de pluie, le ministère de l’Agriculture se veut rassurant quant à la campagne agricole 2021-2022. Des mesures incitatives ont été lancées pour garantir sa réussite.

Campagne agricole : le ministère de l’Agriculture livre les premières données

Le 4 novembre 2021 à 17h29

Modifié 4 novembre 2021 à 17h29

Malgré le retard de pluie, le ministère de l’Agriculture se veut rassurant quant à la campagne agricole 2021-2022. Des mesures incitatives ont été lancées pour garantir sa réussite.

Dans un exposé présenté ce jeudi 4 novembre en Conseil de gouvernement, le ministre de l’Agriculture, Mohammed Sadiki, s’est montré rassurant quant au retard de pluies enregistré actuellement au Maroc : « Une situation similaire à celle du début des campagnes de l’année dernière et de 2017-2018, pourtant marquées par une très bonne production. »

En effet, le cumul pluviométrique actuel ne dépasse pas 9 à 10 mm. Le déficit devrait toutefois se résorber d’ici fin janvier prochain si les précipitations se poursuivent au même rythme que l’année dernière.

Par ailleurs, le ministre a fait état d’un débit d’emblavement d’un million d’hectares par semaine et a confirmé les prévisions tablant sur un produit net agricole de 128 millions de DH.

Mesures d’accompagnement

Afin d’assurer le bon démarrage de la campagne agricole actuelle, une série de mesures ont été lancées, à travers notamment la distribution de 1,6 million de quintaux de semences sélectionnées, au niveau de 390 points de vente à l’échelon national.

Les engrais de fond (phosphatés), utilisés actuellement pour les cultures d’automne, affichent, selon le ministre de tutelle, des prix stables avec un stock de 500.000 quintaux, dont 450.000 à 470.000 quintaux sont généralement utilisés.

Quant aux engrais azotés, utilisés pour les cultures de printemps (à partir de février), les prix affichent actuellement une hausse justifiée par la flambée mondiale des prix du gaz, notamment du méthane, la faillite de plusieurs unités de production internationales, le blocage des produits chinois…

En ce qui concerne les barrages à usage agricole, le taux de remplissage ne dépasse pas 35%.

Concernant le plan d’assolement, le ministre a fait état d’une superficie prévisionnelles de 4,5 millions ha de blé. La superficie emblavée, toutes cultures automnales confondues, devrait atteindre 5,5 millions ha avec les fourrages et les légumineuses.

Pour ce qui est des légumes, le programme de culture d’automne dans les zones irriguées, lancé en septembre, a été réalisé à hauteur de 47%. Il s’achèvera en décembre et permettra de couvrir les besoins du marché national, dans l’attente des cultures de printemps.

Le ministre s’est arrêté sur les fluctuations des prix qui marquent cette période de soudure, rassurant sur leur rétablissement progressif grâce aux concertations lancées avec les professionnels, notamment du secteur avicole.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Modalités de participation à l’Assemblée Générale Mixte

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.