Renouvellement de la Commission de la Cacheroute de Casablanca

La commission de la Cacheroute de la Communauté Juive de Casablanca, chargée de délivrer les autorisations "Teoudoth" et le droit d'usage du label "Cacher Maroc", a renouvelé ses membres, mettant ainsi fin à une polémique de plusieurs semaines. La nouvelle Commission sera opérationnelle début janvier 2022.

Renouvellement de la Commission de la Cacheroute de Casablanca

Le 4 décembre 2021 à 13h39

Modifié 6 décembre 2021 à 7h39

La commission de la Cacheroute de la Communauté Juive de Casablanca, chargée de délivrer les autorisations "Teoudoth" et le droit d'usage du label "Cacher Maroc", a renouvelé ses membres, mettant ainsi fin à une polémique de plusieurs semaines. La nouvelle Commission sera opérationnelle début janvier 2022.

La nouvelle commission de la Cacheroute de la Communauté Juive de Casablanca, seul organisme habilité à délivrer les autorisations « Teoudoth » et le droit d’usage du label « Cacher Maroc », a été mise en place officiellement lundi 29 novembre 2021, annonce un communiqué de la commission de la Cacheroute de la Communauté Israélite de Casablanca (CIC), publié ce samedi 04 décembre.

La Commission de la Cacheroute de Casablanca est ainsi composée de Beth Din du Maroc, seule instance responsable de toutes les questions relatives au respect des prescriptions religieuses, précise le communiqué.

Le Beth Din du Maroc se compose de Av Beth Din, Rabbi Yossef Israel, le Grand Rabbin de Casablanca, Rabbin-juge Gabriel Kessous, Responsable de l’Abattage rituel, Rabbin-juge Nessim Sebag, Rabbin-juge Michael Moyal, Rabbin-juge Simon Zagury, détaille le communiqué, précisant que l’Administration a été confiée à M. Isaac Bouskila.

L’annonce du renouvellement des membres de cette commission n’est pas anodine. Elle met fin à une grosse polémique qui a secoué la communauté ces dernières semaines, en relation avec la mise en place d’une taxe Casher supposée toucher les touristes israéliens. Des membres de la profession touristique se sont insurgés contre cette taxe, en attaquant la légitimité du Comité de la communauté israélite.

L’article 4 du dahir du 7 mai 1945 qui fixe la composition du Comité de la communauté israélite de Casablanca, prévoit que les membres sont nommés pour quatre ans et que le renouvellement est effectué par moitié tous les deux ans.  Or, les élections ne se sont pas tenues depuis 1969. Ce qui faisait dire à la profession touristique que « le mandat étant échu, les membres précédemment élus en 1969 ne peuvent continuer à se prévaloir de la qualité de président de ce comité ou membre, ou même le représenter ».

Aujourd’hui, c’est chose faite. La commission a renouvelé ses membres et a profité de cette occasion pour préciser à nouveau le domaine légal de sa compétence.  « Il ne concerne pas les individus mais intéresse l’ensemble des opérateurs et commerçants souhaitant mettre sur le marché marocain et à l’exportation des produits et services Cacher », explique la commission dans son communiqué.

La Commission de la Cacheroute de la Communauté Juive de Casablanca (CIC), sera opérationnelle début janvier 2022. Elle souligne se tenir « à la disposition du public pour faciliter les démarches, accompagner les demandes d’obtention et de renouvellement des Teoudoth et préciser les conditions religieuses, techniques et financières d’obtention du droit d’usage du label « Cacher Maroc », conclut la CIC.

« Compte tenu de l’attachement du Royaume du Maroc à son identité plurielle et aux valeurs de cohabitation religieuse, une attention particulière est accordée au respect des prescriptions cultuelles des Juifs du Maroc dont notamment la Cacheroute », rappelle la commission, citant la circulaire interministérielle du 23/07/2021 relative à l’organisation des prestations « Cacher » ainsi qu’à l’octroi des « Teoudoth » (certificats) en stricte conformité avec les prescriptions de la Thora, les préceptes de la Halakha et les traditions du Judaïsme Marocain.

La Commission de la Cacheroute de Casablanca ouvrira incessamment le site internet cacheroutemaroc.com qui diffusera tous les documents et formulaires utiles et nécessaires, ajoute la CIC.

 

« Taxe casher » : une polémique et des explications

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Promopharm : des indicateurs trimestriels T1 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Retour sur les 100 jours de Mehdi Bensaid au ministère de la Jeunesse, la culture et de la communication