χ

Tourisme : la CGEM appelle à la réouverture des frontières

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc salue l’initiative gouvernementale en faveur du secteur touristique, mais appelle à l’accompagner de la réouverture des frontières pour amorcer une relance effective.

Tourisme : la CGEM appelle à la réouverture des frontières

Le 18 janvier 2022 à 20h19

Modifié 18 janvier 2022 à 22h23

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc salue l’initiative gouvernementale en faveur du secteur touristique, mais appelle à l’accompagner de la réouverture des frontières pour amorcer une relance effective.

Après plusieurs mois de crise engendrée par l’état d’urgence sanitaire et la pandémie de Covid-19, durant lesquels le secteur touristique a bénéficié de quelques mesures d’accompagnement, le gouvernement vient enfin de lancer, ce mardi 18 janvier, un plan d’urgence pour les acteurs du secteur. Il est doté d’une enveloppe de 2 MMDH.

Contacté par Médias24, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, « salue cette annonce du gouvernement en faveur du tourisme, qui représente une bouffée d’oxygène pour les acteurs touristiques, fortement impactés par les conséquences de la pandémie de Covid-19 ».

« Les mesures annoncées doivent toutefois concerner non seulement les établissements hôteliers, mais aussi l’ensemble de l’écosystème du tourisme en inactivité partielle ou totale depuis 22 mois », poursuit-il.

En effet, sitôt le plan d’urgence gouvernemental annoncé, les représentants des agences de voyage ont dénoncé leur exclusion de certaines mesures annoncées, notamment le moratoire relatif aux échéances bancaires ou la prise en charge, par l’État, de la taxe professionnelle en 2020 et en 2021.

Le président de la CGEM insiste aussi sur la nécessité d’ouvrir les frontières. « Afin d’amorcer une relance effective du secteur du tourisme national, nous estimons que ce plan doit être incessamment accompagné de la réouverture des frontières et de l’accueil des touristes étrangers dans le respect des mesures sanitaires, à l’instar de ce qui se fait dans d’autres pays », nous affirme-t-il.

Sans l’ouverture des frontières, le secteur du tourisme demeurera otage de la crise et sous perfusion. Sans visibilité, les opérateurs ne pourront pas envisager de reprise ou se projeter dans l’avenir, au risque d’atteindre un point de non retour et de ne pouvoir rattraper que très difficilement les dégâts qui auront saper les avancées réalisées ces vingt dernières années.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

BANQUE POPULAIRE : RESULTATS FINANCIERS AU 30 SEPTEMBRE 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Rencontre avec Abdellah Abaakil,député PSU à Casablanca