χ

Zora, la marque de chocolat lancée par une jeune Marocaine en Floride

Fatima-Zohra Hakam parie sur les fèves de cacao du Ghana pour produire des tablettes de chocolat aux États-Unis, après avoir reçu un accompagnement de pointe par des professionnels du secteur. Récit d’une belle aventure entrepreneuriale !

Zora, la marque de chocolat lancée par une jeune Marocaine en Floride

Le 19 janvier 2022 à 11h10

Modifié 19 janvier 2022 à 11h10

Fatima-Zohra Hakam parie sur les fèves de cacao du Ghana pour produire des tablettes de chocolat aux États-Unis, après avoir reçu un accompagnement de pointe par des professionnels du secteur. Récit d’une belle aventure entrepreneuriale !

« Zora est une marque de chocolat raffinée bean-to-bar – de la fève à la tablette – qui représente et célèbre des agriculteurs de cacao africains aux États-Unis. » C’est ainsi que Fatima-Zohra Hakam décrit sa marque de chocolat, dont les fèves de cacao proviennent de Suhum, au Ghana. Les barres de chocolat que la jeune entrepreneuse garantit « haut de gamme, végan, sans gluten, sans soja, sans produits conservateurs et conçues avec 72% de chocolat noir », sont produites en micro-lots dans une usine en Floride. Elle vante ainsi « l’efficacité de production et la conformité aux normes alimentaires ».

Un accompagnement par des professionnels du chocolat

L’aventure entrepreneuriale de Fatima-Zohra Hakam commence aux États-Unis. C’est là qu’elle intègre il y a quelques années, une organisation à but non lucratif baptisée « Chocolate Institute », spécialisée dans l’identification, le développement et la promotion du cacao et du chocolat de qualité.

« Ma tutrice était Carla D. Martin, fondatrice de l’association et maître de conférences au département des études africaines et afro-américaines à l’Université de Harvard, qui fait également partie du comité de rédaction du magazine Transition et du comité du chocolat pour les Good Food Awards », souligne cette jeune femme. Cette passionnée d’art et d’histoire est diplômée en marketing et leadership management à l’Université de Bentley et détient un MBA à la même université.

De fil en aiguille, elle saisit les méthodes bien rodées de l’industrie du chocolat. L’idée de se lancer dans la production lui paraît alors prometteuse, et c’est ainsi qu’elle évolue progressivement vers l’entrepreneuriat. « Ma tutrice est devenue mon mentor. Elle a été une solide épaule sur laquelle je me suis appuyée pour lancer Zora », affirme la fondatrice. Depuis, elle ne cesse de s’entourer d’experts du secteur. « Dès que le projet a commencé à prendre forme, j’ai constitué un comité consultatif composé de trois Américains issus d’univers différents qui m’accompagnent dans le développement de mon entreprise, notamment en termes de stratégie et de réseau », raconte-t-elle :

– Kristy Leissle, écrivaine, spécialiste du cacao et du chocolat et chercheuse en politique, économie et cultures de ces industries, et cofondatrice du Cocoapreneurship Institute of Ghana ;

– Joe Bush, Head of Customer Development at Google Cloud et entrepreneur ;

– Meredith Adler, membre du conseil d’administration de Performance Food Group, l’un des plus grands groupes alimentaires aux États-Unis.

10.000 dollars pour démarrer

Le lancement effectif de l’entreprise a pu se faire grâce à une campagne de financement participatif sur la plateforme www.ifundwomen.com, sur laquelle Zora a collecté près de 10.000 dollars en mai 2021. Un coup de pouce financier qui a agi comme un effet levier pour mettre sur pied les premiers jalons du projet : commande du packaging et production des échantillons. Fin 2021, la marque lance sa première campagne de commercialisation de cinq palettes aromatiques : noire, rose, cerise pécan, gingembre-sésame et fleur de sel. « Plus de 400 barres de chocolat ont été précommandées », précise notre interlocutrice.

Dans son plan de croissance, Fatima-Zohra Hakam compte se diversifier en produisant de nouvelles saveurs de chocolat, mais aussi en lançant d’autres gammes comme les chocolats enrobés ou les dragées.

Un fort engagement pour l’Afrique

« Aujourd’hui, l’Afrique de l’Ouest représente plus de 70% de la production mondiale de cacao, et l’industrie du chocolat pèse plus de 100 milliards de dollars. Pourtant, moins de 4% du bénéfice net est attribué aux agriculteurs », s’indigne Fatima-Zohra Hakam. Elle entend développer sa marque tout en soutenant un commerce équitable de cacao en éliminant la plupart des intermédiaires. « Cela garantit une chaîne d’approvisionnement plus transparente avec des bénéfices plus élevés pour les communautés agricoles », affirme la fondatrice.

Son engagement social ne s’arrête pas là : la start-up est également engagée auprès des communautés de producteurs de cacao dans les zones rurales du Ghana. « Nous travaillons en partenariat avec une organisation à but non lucratif, Cocoa360, en reversant une partie du prix d’achat de chaque tablette pour financer une journée d’école d’une étudiante dans l’une des écoles créées par Cocoa360, baptisée Tarkwa Breman Girls’ School. »

Cet engouement pour l’Afrique lui fait rêver d’un modèle où l’industrialisation se fera sur le continent. Lauréate de WIA 54, un programme de mentorat initié par l’association Women In Africa, Fatima-Zohra Hakam sera mentorée par Abdou Diop et Managing Partner de Mazars. Elle est bien décidée à accélérer son implantation en Afrique une fois avoir atteint une rentabilité qui lui permettra d’assurer la production sur le continent. « Aujourd’hui, les fèves proviennent du Ghana, la marque est portée par une Marocaine, mais mon ambition est que le projet soit complètement africain, de l’approvisionnement à la transformation », conclut-t-elle.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : Communiqué Financier des Résultats 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.