χ

France : le Conseil constitutionnel donne son aval au pass vaccinal

Le Conseil constitutionnel français a validé, ce vendredi 21 janvier, l’essentiel du projet de loi relatif au pass vaccinal. Le gouvernement français a annoncé, dans la soirée du jeudi 20 janvier, la levée, courant février, de la plupart des mesures de restriction pour freiner l’épidémie.

France : le Conseil constitutionnel donne son aval au pass vaccinal

Le 21 janvier 2022 à 15h56

Modifié 21 janvier 2022 à 18h04

Le Conseil constitutionnel français a validé, ce vendredi 21 janvier, l’essentiel du projet de loi relatif au pass vaccinal. Le gouvernement français a annoncé, dans la soirée du jeudi 20 janvier, la levée, courant février, de la plupart des mesures de restriction pour freiner l’épidémie.

La levée des restrictions concerne la fin du port du masque en extérieur et du télétravail obligatoire, la réouverture des discothèques et le retour des concerts debout.

Le Premier ministre, Jean Castex, a ajouté qu’il « envisageait » un allègement du protocole sanitaire dans les écoles après le 7 mars. Près de 19.000 classes étaient fermées, jeudi 20 janvier, en raison de l’épidémie, selon les chiffres diffusés par le ministère de l’Éducation nationale.

Le Conseil constitutionnel français a quant à lui validé, ce vendredi, l’essentiel du projet de loi relatif au pass vaccinal, qui entrera en vigueur le lundi 24 janvier.

Jean Castex a précisé que le dispositif du pass vaccinal pourrait être levé en fonction de la pression hospitalière.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Communiqué Post AGO

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.