χ

Après sa levée de fonds, DataPathology se lance en Afrique de l’Est

DataPathology est une startup marocaine qui développe une double solution d’e-santé : facilitation des diagnostics anatomo-pathologiques et installation de laboratoires connectés. Le point avec ses deux cofondateurs, le Dr Hicham El Attar et Mohammed El Khannoussi.

Après sa levée de fonds, DataPathology se lance en Afrique de l’Est

Le 26 janvier 2022 à 15h25

Modifié 26 janvier 2022 à 16h13

DataPathology est une startup marocaine qui développe une double solution d’e-santé : facilitation des diagnostics anatomo-pathologiques et installation de laboratoires connectés. Le point avec ses deux cofondateurs, le Dr Hicham El Attar et Mohammed El Khannoussi.

En raison de la crise sanitaire, la digitalisation a fini par s’imposer dans tous les secteurs. La santé n’est pas en reste. Plusieurs entrepreneurs apportent des solutions numériques qui répondent à de réels enjeux sanitaires. DataPathology, qui figure parmi ces startups en e-santé, s’est spécialisée en pathologie digitale.

L’anatomie pathologique, discipline médicale relative aux tissus de l’organisme vivant, humain en l’occurrence, vérifie toute modification de ces tissus pour en établir la nature. C’est elle, par exemple, qui va confirmer éventuellement la nature maligne d’une tumeur, et faire même des prévisions.

« Il s’agit de dématérialiser le workflow de l’anatomie pathologique pour le marché marocain et les pays francophones en Afrique, comme Djibouti, le Sénégal et la Guinée », indique le Dr Hicham El Attar, cofondateur de la startup. Ce médecin anatomo-pathologiste, ancien professeur de pathologie à la Faculté de médecine de Marrakech et entrepreneur, a combiné son expertise à celle de Mohammed El Khannoussi. Cet ingénieur informatique diplômé de  l’EMSI de Rabat et de Polytech Nantes, travaille depuis 2008 à Paris dans le conseil en développement et l’architecture des systèmes de traitement de données, comme la Business Intelligence, la Data Analytics et l’intelligence artificielle.

« L’Afrique connaît une augmentation des cas de cancer. De plus, le marché africain et principalement celui de l’Afrique de l’Ouest connaissent un énorme déficit de médecins anatomo-pathologistes, engendrant par conséquent un retard de diagnostic qui va impacter directement la mortalité. C’est en effet une spécialité clé dans le parcours de traitement des patients, du fait que leur avis est indispensable pour établir le diagnostic du cancer », constate le Dr Al Attar. Et de renchérir : « Nous avons détecté une réelle opportunité, partant de l’expérience et de vraies problématiques médicales, à laquelle peut répondre l’alliance entre le monde du digital et celui de la pathologie. »

La startup cible les hôpitaux et cliniques équipés d’un service de chirurgie, ainsi que les centres de pathologie qui peuvent solliciter un deuxième avis médical dans certains cas spécifiques.

Un écosystème de solutions pour les médecins et les patients

DataPathology répond à une double problématique. D’abord, le déficit d’anatomo-pathologistes en Afrique. « Nous développons des algorithmes d’intelligence artificielle qui permettent de détecter, trier, filtrer et identifier les cas critiques, notamment pour des pathologies comme le cancer du sein et du col de l’utérus. Cela augmente le rendement des praticiens, leur acuité et leur disponibilité, tout en délivrant des diagnostics rapides, précis et efficaces », souligne Mohammed El Khannoussi.

Ensuite l’inaccessibilité à ce service de soins dans plusieurs régions en Afrique. « Nous développons des laboratoires digitaux ne nécessitant pas la présence d’un médecin sur place, pour que l’anatomie pathologique soit accessible même dans les déserts médicaux. Connectés, ces laboratoires permettent de rapprocher le médecin du patient, surtout dans les régions où cette spécialité est indisponible, en hébergeant un scanner de lames et une solution de lecture de lames à distance par les médecins pathologistes du réseau DataPathology », affirme le cofondateur.

Concrètement, DataPathology installe un scanner médical qui transforme les fragments de pièces opératoires en images numériques 3D, qui seront placées par la suite sur une plateforme web sécurisée pour être diagnostiquées. Le médecin anatomo-pathologiste, qui reçoit une notification des cas qui lui sont attribués, aura accès à partir d’un ordinateur à un espace dédié pour naviguer dans l’image avec la précision d’un microscope, afin de réaliser le diagnostic à distance et de rédiger un rapport numérique. Cette télé-expertise compte sur un comité médical composé d’une dizaine d’anatomo-pathologistes de renommée nationale et internationale, tels que le Pr Basma Khannoussi, le Pr Fouad El Kettani, le Pr Mehdi Karkouri, le Pr Hinde El Fatemi et le Pr Laila Chbani.

Un plan ambitieux pour 2022

Après avoir levé 2 millions de DH en septembre 2021 auprès du fonds de capital-risque Witamax, la startup a d’ores et déjà digitalisé un laboratoire pilote à El Jadida. Elle prépare désormais le déploiement de son laboratoire connecté en Afrique de l’Est, en commençant par Djibouti, en partenariat avec le Dr Elias Said Dirié, chirurgien djiboutien ; une équipe technico-médicale sera le point focal entre les patients et le réseau des médecins partenaires de DataPathology.

Ce tour de table a entraîné le recrutement d’une responsable commerciale et permettra d’intégrer des profils back office et techniques, afin d’accélérer le développement technologique et le déploiement de la solution. Par ailleurs, une nouvelle offre baptisée AIPAP, dédiée au dépistage du cancer du col de l’utérus, est en phase de finalisation.

L’ambition affichée par la startup est de devenir le pionnier africain dans ce service de santé en couvrant, en priorité, les déserts médicaux du continent.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Communiqué Financier T1 2022.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.