χ

Comment seront sélectionnés les hôtels bénéficiaires du milliard de dirhams de subventions

Après le lancement d’un plan d’urgence de 2 milliards de dirhams pour le tourisme, dont un milliard de dirhams de subventions pour mettre à niveau l’hôtellerie, Médias24 revient sur les critères d’attribution. Une source autorisée nous confie que les dossiers devraient être traités, au plus tard, fin avril.

Comment seront sélectionnés les hôtels bénéficiaires du milliard de dirhams de subventions

Le 15 février 2022 à 18h36

Modifié 16 février 2022 à 8h39

Après le lancement d’un plan d’urgence de 2 milliards de dirhams pour le tourisme, dont un milliard de dirhams de subventions pour mettre à niveau l’hôtellerie, Médias24 revient sur les critères d’attribution. Une source autorisée nous confie que les dossiers devraient être traités, au plus tard, fin avril.

Un mois après l’annonce d’un plan d’urgence gouvernemental de soutien au secteur d’un montant de 2 milliards de dirhams, une source en charge du déploiement du dispositif d’aide aux hôteliers, qui vont bénéficier d’un milliard de dirhams de subventions de l’État, nous a révélé les conditions de distribution de ce budget. L’objectif visé est de soutenir l’effort d’investissement (entretien, rénovation, formation…) des hôtels souhaitant se préparer à un redémarrage rapide de l’activité, après la récente réouverture des frontières.

Une subvention plafonnée à 10 millions de dirhams par hôtelier

Selon notre interlocuteur, cette subvention, qui pourra être octroyée à tous les hôteliers qui en feront la demande, que leurs établissements soient ouverts ou fermés, correspondra au maximum à 10% du chiffre d’affaires réalisé en 2019, et sera plafonnée à 10 millions de DH.

« Une fois que les appels à manifestation d’intérêt seront lancés au niveau local, en partenariat avec la Fédération nationale des hôteliers du Maroc (FNHM), les hôteliers pourront déposer un dossier de candidature qui devra respecter plusieurs critères d’éligibilité, qui dépendent du classement de l’hôtel (tous les hôtels classés à savoir les 1, 2, 3, 4, 5 étoiles, palaces, gîtes, auberges, maisons d’hôtes).

Ainsi, une centaine d’opérateurs se sont réunis la semaine dernière avec les autorités de tutelle pour discuter des critères de hiérarchisation, dont le premier oblige chaque hôtelier à adresser une demande de subvention.

Une aide destinée à améliorer la qualité de l’offre et des services

Après avoir satisfait à cette condition, les demandeurs seront classés par typologie d’hôtel, avant d’effectuer des comparaisons.

Des commissions locales et centrales vont étudier chaque dossier comportant une amélioration de l’offre d’hébergement, via une meilleure qualité des équipements, de l’esthétique, de la sécurité, y compris de l’efficience énergétique encouragée par le ministère de tutelle (financement de panneaux solaires…).

Avec une clientèle internationale qui est de plus en plus intéressée par ces questions, la relance se doit d’intégrer des produits durables écologiques, nous explique notre interlocuteur, en ajoutant que l’attribution des subventions dépendra également de l’amélioration de la qualité de service de l’hôtel.

En effet, la relance passera par d’autres critères tout aussi importants comme la transformation digitale, la mise à niveau aux normes internationales des hôteliers, la formation du personnel… Autant de critères dûment approuvés par les opérateurs dans un cadre hiérarchisé de leur dossier de candidature.

La majorité des demandes seront satisfaites au mois d’avril

Selon notre interlocuteur, ce plan d’urgence, réservé à l’ensemble du parc hôtelier marocain (4.200 unités), sera opérationnel dans quinze jours, dès que les appels à manifestation d’intérêt seront lancés.

Sachant que la convention avec le ministère des Finances a été signée, et que le processus de demande a été digitalisé, chaque dossier bénéficiera d’une traçabilité qui permettre de le traiter très rapidement.

« L’objectif des autorités est de recevoir l’ensemble des demandes au plus tard à la fin du mois de mars. Tout dépendra du nombre déposé mais, a priori, la majorité des demandes seront traitées fin avril au plus tard. »

Un dispositif financier accompagné d’exonérations et de report de cotisations

Afin d’accélérer le processus et de permettre de s’inscrire rapidement dans la relance, chaque dossier accepté permettra de recevoir dans un premier temps 50% de la subvention, qui sera débloquée en deux tranches.

De plus, les autres mécanismes mis en place dans le cadre du plan d’urgence (exonération de la taxe professionnelle, report des cotisations de la CNSS…) vont permettre d’apporter de nouveaux fonds propres à l’hôtelier ; il pourra ainsi rebondir et relancer le poste des investissements.

« Contrairement à d’autres pays comme la France qui ont mis en place des aides sous forme de prêts, le Maroc a alloué des dons aux hôteliers pour soulager leur trésorerie et limiter leur endettement, afin de leur permettre de redémarrer leur activité dans de bonnes conditions avant la saison estivale », conclut notre source, selon laquelle l’aide d’un milliard de dirhams sera entièrement octroyée, au plus tard, en mai prochain.

Les quatre autres mesures du plan d’urgence

Rappelons que dans le cadre de son plan d’urgence de 2 MMDH, le gouvernement a adopté en dehors de la subvention réservée aux hôteliers, quatre autres mesures qui coûteront aussi un milliard de dirhams :

– Le prolongement du versement de l’indemnité forfaitaire de 2.000 DH, durant le premier trimestre 2022, à l’ensemble des employés du secteur du tourisme, les transporteurs touristiques et les restaurants classés.

– Le report des charges dues à la CNSS pendant six mois pour ces mêmes employés.

– L’établissement d’un moratoire relatif aux échéances bancaires sur une durée pouvant aller jusqu’à un an, pour les hôteliers et les transporteurs touristiques. Les intérêts intercalaires seront pris en charge par l’État pour une période équivalente aux mois de non-activité en 2021, ainsi que durant le premier trimestre 2022.

– La prise en charge par l’État de la taxe professionnelle due par les hôteliers en 2020 et en 2021.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

PROMOPHARM SA : Publication des Comptes Annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.