χ

La conserverie Rio de Oro : un nouveau projet intégré créateur d’emplois à Dakhla

Opérationnelle depuis l'année dernière, la conserverie de poissons Rio de Oro emploie plus de 500 personnes à Dakhla. Elle produit quotidiennement 300.000 boîtes de sardines et de filets de maquereaux en conserve, destinées à 90% à l’export, vers l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient.

La conserverie Rio de Oro : un nouveau projet intégré créateur d’emplois à Dakhla

Le 21 avril 2022 à 18h09

Modifié 21 avril 2022 à 18h49

Opérationnelle depuis l'année dernière, la conserverie de poissons Rio de Oro emploie plus de 500 personnes à Dakhla. Elle produit quotidiennement 300.000 boîtes de sardines et de filets de maquereaux en conserve, destinées à 90% à l’export, vers l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient.

A quelques encablures du port de Dakhla, dans la nouvelle zone industrielle, la conserverie de poisson Rio de Oro s’étend sur une superficie de 14.000 m². Elle a nécessité un investissement compris entre 200 et 300 MDH, incluant l’unité de production, la déchèterie de poisson et le bateau de pêche. Cette unité est filiale de la holding Atlader du groupe Derhem, dirigé par Dahman Derhem.

Rio de Oro est “un projet intégré de congélation et de farine de poisson, incluant un bateau chalutier avec un quota de pêche correct, afin d’assurer un niveau d’approvisionnement pérenne et continu”, souligne le directeur du site, qui chiffre le quota entre 15.000 et 30.000 tonnes par an.

Pour l’instant, Rio de Oro produit des boîtes de conserve de sardines et de filets de maquereau, “en attendant d’élargir notre gamme avec d’autres produits, actuellement à l’étude”, indique notre interlocuteur.

Au quotidien, près de 300.000 boîtes de conserve sont produites, sur une capacité totale de production de l’ordre de 350.000 boîtes. 90% de la production est exportée vers l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient.

“Les trois quarts de nos produits sont importés par des pays du Moyen-Orient (Liban, Jordanie, Turquie, Israël…) et des pays d’Afrique de l’Ouest (Nigéria, Ghana, Angola…)”, assure notre interlocuteur. “Depuis un an, nous exportons en direction du continent européen, vers l’Espagne, la France, l’Allemagne, la Roumanie et la Pologne.”

Construite en 2020, l’usine est composée de matériel dernier cri. Certaines lignes de production sont entièrement automatisées, “ce qui n’est pas le cas de l’ensemble de l’unité de production. C’est un choix délibéré afin de créer des emplois”, souligne le directeur du site où travaillent 500 personnes.  

Rio de Oro fait partie des unités industrielles issues de l’appel à manifestation d’intérêt lancé dans le cadre du projet Halieutis en 2016, et du Programme de développement des provinces du Sud (2016-2020), initié par le Roi Mohammed VI.

Programme qui a pour but de renforcer le tissu industriel de la région de Dakhla-Oued Eddahab, d’augmenter la part des débarquements valorisés localement et de développer les industries de valorisation à haute valeur ajoutée.

Autant d’objectifs visant à améliorer le niveau de création de richesses et d’emplois dans la région, et à mettre en avant le rôle majeur revêtu par le secteur de la pêche maritime à Dakhla.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente Invest procédera à la distribution du rendement trimestriel le 28 décembre 2021 portant ainsi le rendement total payé en 2021 à 6 DH/action

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.