χ

Le Maroc prend part à la réunion ministérielle arabe d’urgence sur Al Qods

Le comité ministériel arabe, chargé de l’action internationale face aux politiques et mesures israéliennes illégales à Al-Qods, s’est réuni en urgence ce jeudi 21 avril. Le Maroc a été représenté par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

Le Maroc prend part à la réunion ministérielle arabe d’urgence sur Al Qods

Le 21 avril 2022 à 15h18

Modifié 21 avril 2022 à 16h34

Le comité ministériel arabe, chargé de l’action internationale face aux politiques et mesures israéliennes illégales à Al-Qods, s’est réuni en urgence ce jeudi 21 avril. Le Maroc a été représenté par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

La réunion d’urgence a permis d’examiner les derniers développements sur la scène palestinienne, leurs répercussions et les moyens à même d’aboutir à une désescalade de la situation à Al-Qods et dans l’esplanade de la Mosquée Al-Aqsa. Des maneouvres algériennes ont tenté vainement de bloquer d’une manière ou d’une autre, une déclaration au sein de laquelle était souligné et appuyé le rôle du Roi Mohammed VI.

Le Maroc a pris part à cette réunion sur invitation de la Jordanie qui préside le comité ministériel arabe, chargé de l’action internationale face aux politiques et mesures israéliennes illégales à Al-Qods, dont le Royaume est également membre. Il a été représenté par le chef de la diplomatie, Nasser Bourita.

Ont participé à cette réunion, outre le Maroc, les autres membres du comité ministériel : l’Arabie saoudite, la Palestine, le Qatar, l’Egypte, la Tunisie en tant que présidente du Sommet arabe et l’Algérie.

La quatrième réunion tenue par le comité ministériel arabe a également connu la participation des Emirats arabes unis, pays arabe membre du Conseil de sécurité, et celle du secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, l’Egyptien Ahmed Aboul Gheit.

Dans un rapport soumis à la réunion d’urgence, il s’est attardé sur l’entretien téléphonique, le 18 avril, entre le Roi Mohammed VI et le Roi de Jordanie. Cet appel a porté sur les développements et les événements que connaissent la ville d’Al-Qods et la Mosquée Al-Aqsa, à la suite des incursions dans les lieux saints.

Pour sa part, le comité ministériel arabe a salué le rôle du comité Al-Qods présidé par le Roi Mohammed VI, à travers l’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif, dans le soutien à la Ville sainte et au travail institutionnel arabe et islamique.

Nasser Bourita a quant à lui rappelé que le Maroc, sous le leadership du Roi, insiste sur la nécessité de s’abstenir de tout ce qui pourrait aggraver la situation dans les territoires palestiniens et les conséquences qui pourraient entraîner la région vers plus de tensions.

Il a relevé que ce qui se passe à Al-Qods Al-Sharif et dans la mosquée Al-Aqsa est le résultat inévitable de pratiques provocatrices systématiques qui se poursuivent tout au long de l’année, et s’intensifient avec l’avènement du mois de Ramadan.

A la suite des récents événements survenus sur l’esplanade de la mosquée Al-Aqsa, et sur hautes instructions de S.M. le Roi Mohammed VI, le chargé d’affaires du bureau de liaison d’Israël à Rabat a été convoqué pour être informé de la condamnation des attaques, a encore fait savoir Nasser Bourita.

(Avec MAP).

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

MUTANDIS : publie son document de référence.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.