χ

Wraqi.ma : tout savoir sur la plateforme qui facilite les procédures administratives

Wraqi.ma promet de faciliter les procédures administratives à travers un accès à distance aux services de légalisation, de signature et de certification de copies conformes. La plateforme est en phase pilote en attendant son déploiement au Maroc.

Wraqi.ma : tout savoir sur la plateforme qui facilite les procédures administratives

Le 13 mai 2022 à 11h00

Modifié 13 mai 2022 à 17h42

Wraqi.ma promet de faciliter les procédures administratives à travers un accès à distance aux services de légalisation, de signature et de certification de copies conformes. La plateforme est en phase pilote en attendant son déploiement au Maroc.

La dématérialisation des services administratifs publics est un pilier de la transformation digitale entamée au Maroc. L’annexe administrative « Cité de l’air » à Casablanca en est l’illustration. Située à Hay Hassani, elle fait l’objet d’une expérience pilote initiée avec la plateforme Wraqi.ma.

Celle-ci a été créée par la Marocaine des E-services, une société qui opère dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP) pour fournir des services et des solutions de dématérialisation des services administratifs.

L’objectif de Wraqi.ma est de permettre un accès à distance aux services administratifs de légalisation, de signature et de certification de copies conformes. Deux agents de l’annexe administrative « Cité de l’air » ont été formés à l’utilisation de la plateforme.

Outre la Marocaine des E-services, plusieurs organismes collaborent à cette transformation digitale : l’Agence de développement du digital, le ministère de l’Intérieur à travers la Direction générale des collectivités locales, le groupe Al Barid Bank, Casablanca Prestations et Casablanca Finance City.

Plus de deux ans après le lancement du site pilote de Wraqi.ma, en février 2020, près de 8.000 procédures administratives y ont été opérées. Jusqu’à présent, 6.210 personnes sont inscrites sur la plateforme. « Elles ont la possibilité d’y légaliser des documents. Pour le moment, en revanche, elles doivent se déplacer auprès de l’annexe administrative pour compléter la légalisation », affirme le responsable du projet Wraqi.ma, joint par Médias24.

Ce dernier de poursuivre : « Il faut d’abord une signature électronique sur la plateforme, puis une seconde signature manuelle pour que les documents soient acceptés par d’autres administrations publiques qui ne sont pas encore intégrées au système. »

En outre, un partenariat a été signé entre la plateforme et Casablanca Finance City lors de son lancement, en vue d’un test du service dans une communauté restreinte, « mais cette convention ne s’applique que sur la légalisation de documents internes à CFC », indique notre interlocuteur.

Comment ça marche ? 

Pour la légalisation d’une copie conforme pour la première fois, le citoyen doit se déplacer pour que l’agent puisse comparer la photocopie avec le document original.

Ensuite, l’agent scanne le document et remet au demandeur une copie conforme valable trois mois. Lors du renouvellement de cette copie, le citoyen n’a plus à se déplacer : le renouvellement s’effectue en ligne.

Dans le cas de la légalisation de signatures sur un contrat ou une procuration, elle est opérée entièrement en ligne. « La plateforme offre la possibilité de déposer votre signature électronique sur un document plutôt que de l’imprimer, de la signer et de la scanner », précise le responsable du projet.

Une fois cette demande envoyée à l’annexe administrative, l’agent compare les signatures avant de légaliser le document en ligne avec la signature électronique de Barid eSign, le certificat d’authentification adopté par le Maroc.

« Lorsque le document est signé électroniquement, le demandeur le reçoit par e-mail et a également la possibilité de le télécharger via son compte Wraqi.ma », indique notre interlocuteur.

Après sa phase pilote, le système sera étendu à d’autres villes, en commençant par Fès, dont la commune a pris part au projet. Mais cette généralisation de la digitalisation des procédures sera tributaire de la formation des agents administratifs.

Toutes les administrations peuvent s’inscrire sur la plateforme. L’acquisition des clés de signature électronique est toutefois nécessaire pour permettre aux agents d’accéder aux services offerts par ces administrations.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ADDOHA : Visa de l’AMMC sur la mise à jour annuelle du dossier d’information relatif au programme d’émission de billets de trésorerie

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.