χ

Vers un nouveau record des recettes douanières en 2022

Si les recettes douanières ont atteint un record de 111,9 MMDH en 2021, l’Administration des douanes et des impôts indirects s’attend à ce qu’elles soient encore plus importantes en 2022.

Vers un nouveau record des recettes douanières en 2022

Le 19 mai 2022 à 20h38

Modifié 20 mai 2022 à 17h28

Si les recettes douanières ont atteint un record de 111,9 MMDH en 2021, l’Administration des douanes et des impôts indirects s’attend à ce qu’elles soient encore plus importantes en 2022.

« Un record absolu a été atteint en 2021. » Le rapport annuel de l’Administration des douanes et des impôts indirects (ADII) au titre de l’année 2021, publié le mercredi 18 mai, rappelle que les services douaniers ont recouvré 111,2 MMDH, soit +10,1 MMDH par rapport au précédent record enregistré en 2019.

Est-ce une performance exceptionnelle ? L’année 2022 marquera-t-elle un retour à la normale ? « Au contraire, les recettes de 2022 seront supérieures », répond une source autorisée à l’ADII, sollicitée par Médias24.

« L’actualisation des prévisions élaborées par les services de la douane fait ressortir des recettes qui dépasseront celles de 2021, et même les prévisions de la loi de finances », ajoute notre source.

Les prévisions de la loi de finances tablaient sur 117,7 MMDH. « Nous serons largement au-delà« , assure notre interlocuteur.

Selon la situation des charges et ressources du Trésor à fin avril 2022, les impôts indirects et droits de douanes ont atteint 38,3 MMDH, en hausse de 11%.

Toujours à fin avril, la TVA à l’importation a crû de 3,8 MMDH, soit +28,2%, et les droits de douane ont progressé de 546 MDH (+14,6%).

Une hausse qui s’explique par plusieurs facteurs, à l’image de 2021. « Il y a un facteur inflation qui s’accentue en 2022, dans la mesure où la majorité des droits et taxes sont ad valorem, calculés sur la base des prix des produits et du coût du fret. La hausse des deux engendre une augmentation des recettes », nous explique-t-on de même source.

En 2022, la TVA à l’importation et la TVA sur les produits énergétiques augmenteront sensiblement.

En plus de l’inflation, « le rattrapage économique se poursuit. Il se manifeste par une sensible reprise des importations, conjuguée à un effort de contrôle », poursuit notre source.

En 2021, « le contrôle douanier sous toutes ses formes a enregistré des progrès notables et a participé à l’amélioration du climat des affaires ainsi qu’à la génération de recettes douanières supplémentaires, à hauteur de 5,4 MMDH. De nouvelles niches ont été explorées pour la toute première fois : ventes en ligne, réseaux sociaux, magasins de dépôt-vente », note l’ADII dans son rapport.

Les recettes relatives aux redressements à la suite du contrôle de la valeur (les sous-déclarations) ont représenté 75% des 5,4 MMDH. Les redressements en valeur ont concerné des factures de près de 14 MMDH.

Cet effort de contrôle se poursuivra certainement en 2022 également.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS : Indicateurs d’activité du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Présentation du rapport national sur la qualité des eaux de baignade et du sable