χ

Soulagement à Melilia et Nador après la réouverture du point de passage de Bni Nsar

REPORTAGE. Le point de passage de Bni Nsar, entre Melilia et Nador, est désormais ouvert aux voyageurs et travailleurs. Présente sur place, l’équipe de Médias24 rapporte l’ambiance de cet événement, tant attendu des deux côtés.

(C) MEDIAS24

Soulagement à Melilia et Nador après la réouverture du point de passage de Bni Nsar

Le 20 mai 2022 à 7h42

Modifié 20 mai 2022 à 15h44

REPORTAGE. Le point de passage de Bni Nsar, entre Melilia et Nador, est désormais ouvert aux voyageurs et travailleurs. Présente sur place, l’équipe de Médias24 rapporte l’ambiance de cet événement, tant attendu des deux côtés.

A Bni Nsar, le point de passage avec la ville de Melilia a rouvert après deux années de fermeture. L’équipe de Médias24 s’est rendue sur place pour y retrouver les mêmes images qu’à Bab Sebta : des habitants contents d’avoir à nouveau la possibilité de se rendre plus facilement, par voie terrestre, de l’autre côté.

La fermeture avait été décidée après le déclenchement de la pandémie de Covid-19, dans le but d’en limiter la propagation. Elle était cependant restée en vigueur même après la réouverture des frontières aux vols internationaux. Il aura fallu attendre la réconciliation maroco-espagnole pour que l’ouverture des points de passage de Bab Sebta et de Bni Nsar soit annoncée.

Comme prévu par les autorités marocaines, l’ouverture s’est faite dans la nuit du 16 au 17 mai. Selon les informations recueillies auprès des autorités locales, les voyageurs ont afflué vers le point de passage dès cette nuit-là, dans les deux sens, mais surtout en provenance de Melilia vers Nador.

En effet, entre les deux villes, les liens sont particulièrement forts. Nombre d’habitants de Melilia que nous avons rencontrés sont allés rendre visite à leur famille qu’ils n’avaient pas vue, pour la plupart d’entre eux, depuis plus de deux ans. L’émotion sur les visages était palpable et le soulagement manifeste.

Ces habitants de Melilia n’ont pas tardé à reprendre leurs vieilles habitudes, comme faire leurs courses en fruits et légumes à Nador et ses environs, où les prix sont moins chers. Ils espèrent pouvoir faire l’aller-retour plus souvent, si ce n’est la file d’attente et les formalités de passage qui prennent du temps, surtout du côté des autorités espagnoles, comme nous l’ont indiqué plusieurs voyageurs.

Cependant, les habitants de Nador et des régions environnantes ne peuvent plus passer de l’autre côté munis de leurs simples passeports marocains, comme ils en avaient l’habitude auparavant. Pour franchir le point de passage, un visa est désormais indispensable, et plusieurs Nadoris ont dû rebrousser chemin, déçus.

Cette ouverture est néanmoins accueillie avec beaucoup de soulagement par les villes limitrophes de Nador, Bni Nsar et Zghanghan. Hôteliers, restaurateurs, commerçants et chauffeurs de taxi espèrent qu’elle sera le prélude à une saison touristique estivale réussie.

Car mis à part les habitants de Melilia, les Marocains résidant à l’étranger, dont certains préfèrent passer par le port de Melilia pour séjourner au Maroc pendant leurs vacances, contribuent également à l’économie de la région, particulièrement durant l’été.

La réouverture du point de passage ne concerne que les personnes, les marchandises étant exclues. A Nador comme à Fnideq, la contrebande a été totalement endiguée, nous confirment des témoignages concordants. Grâce aux efforts consentis par les autorités locales, des investissements privés ont pris place dans cette zone, employant un nombre considérable de personnes qui œuvraient auparavant dans ce commerce illicite.

D’autant qu’avec d’importants projets comme celui du port Nador West Med, en cours de construction, l’espoir est grand que la région connaisse le même sort industriel que celui de Tanger, afin qu’elle ne soit plus dépendante de la contrebande. Nous reviendrons sur ces sujets avec d’autres articles dans les jours à venir.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Delattre Levivier Maroc: Conseil d’administration du 25 mars 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Présentation du rapport national sur la qualité des eaux de baignade et du sable