χ

Le Maroc élu au Conseil exécutif de l’OMS

Le Maroc a été élu au Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la santé pour la période 2022-2025, en tant que représentant du groupe des Etats de la Méditerranée orientale.

Le Maroc élu au Conseil exécutif de l’OMS

Le 27 mai 2022 à 15h10

Modifié 27 mai 2022 à 16h02

Le Maroc a été élu au Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la santé pour la période 2022-2025, en tant que représentant du groupe des Etats de la Méditerranée orientale.

Le Royaume a été élu à l’occasion des travaux de la 75e session de l’Assemblée mondiale de la santé, qui se tient à Genève du 22 au 28 mai 2022.

Candidat à l’un des deux sièges vacants au titre de la région EMR (Etats de la Méditerranée orientale), le Maroc a pu engranger l’appui des Etats membres de l’Organisation grâce à la mobilisation de l’ensemble de l’appareil diplomatique du Royaume, en coordination étroite avec le ministère de la Santé et de la protection sociale, se félicite le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le Maroc mettra à profit son mandat pour contribuer à la réalisation de l’objectif du « triple milliard », sur lequel est axé le plan stratégique quinquennal de l’OMS. Il est question de protéger un milliard de personnes face aux situations d’urgence, de faire bénéficier un milliard de personnes de la couverture sanitaire universelle et de garantir un meilleur état de santé et un plus grand bien-être à un milliard de personnes d’ici 2023, indique encore le ministère.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Augmentation du Capital

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

L’arbitrage dans un monde digital : la solution ‘Mizan’