Menu
facebook twitter google
.
.

Le Maroc, invité d'honneur à la Semaine des activités minières d'Afrique de l’ouest  

Vendredi 29 septembre 2017 à 12h28
PDF Imprimer
Le Maroc, invité d'honneur à la Semaine des activités minières d'Afrique de l’ouest
 

Le Maroc est représenté à ce forum minier ouest-africain par le ministre de l'Energie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah, qui était accompagné de l'ambassadeur du Royaume au Burkina Faso, Farhat Bouazza.

 

La deuxième édition de la Semaine des activités minières d'Afrique de l'ouest (Samao-2017), dont le Maroc est l’invité d’honneur, s’est ouverte, jeudi 28 septembre à Ouagadougou.

Cette manifestation a regroupé des ministres des Mines de plusieurs pays d’Afrique de l’ouest, ainsi que de nombreux opérateurs dans le secteur aussi bien publics que privés.

Les participants aux travaux de ces assises minières, qui se poursuivront jusqu’au samedi 30 septembre, examineront les moyens de consolider leur coopération dans le domaine des mines, ainsi que les modalités idoines à même d’instaurer un partenariat régional, ainsi que les obstacles à transcender. 

Au Maroc, le secteur minier contribue à hauteur de 10% au Produit intérieur brut (PIB), avec des investissements de 32 milliards de DH, a affirmé, à cette occasion, le ministre de l'Energie, des mines et du développement durable, Aziz Rabbah. Ce secteur assure 41.000 emplois directs avec une production globale de 28,92 millions de tonnes (MT), dont près de 27 MT de phosphates, a-t-il souligné.

M. Rabbah a rappelé que le Royaume détient 75% des réserves mondiales en phosphates, précisant qu'il en est le 1er exportateur mondial avec une part de marché de 33%.

Le Royaume est également le 1er exportateur mondial de l’acide phosphorique, avec une part de marché de 47% et le 2e exportateur mondial d’engrais phosphatés avec une part de marché de 19%, a-t-il ajouté.

Evoquant le secteur minier hors-phosphates, il a indiqué que l’objectif à l’horizon 2025 ambitionne de multiplier par 10 les investissements dans l’exploration et la recherche minière pour passer à 4 MMDH, tripler le chiffre d’affaires du secteur pour passer à 15 MMDH et doubler le nombre d’emplois générés par le secteur pour passer à 30.000 emplois directs. 

(Avec MAP)

.
Signaler une erreur
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.
.
.
Close