Plus de 1.000 enfants ont été enlevés depuis 2013 par les jihadistes de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, révèle l'Unicef dans un communiqué publié vendredi 13 avril.

Cette annonce intervient quatre ans après l'enlèvement en avril 2014, de 276 lycéennes à Chibok dont plus de 100 sont toujours captives du groupe terroriste. "Les enfants du nord-est du Nigeria continuent d'être la cible d'attaques à une échelle révoltante", souligne Mohamed Malick Fall, un responsable de l'agence onusienne. 

L'insurrection de Boko Haram, qui cherche à instaurer un califat dans le nord-est du Nigeria, a fait au moins 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés depuis 2009.

Selon l'Unicef, au moins 2.295 enseignants ont été tués et plus de 1.400 écoles ont été détruites par Boko Haram depuis 2013.

En février, l'enlèvement par les jihadistes de 111 écolières à Dapchi dans le nord-est du pays avait choqué les Nigérians. La plupart d'entre elles ont été libérées, par la suite.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Plus de 1.000 enfants ont été enlevés depuis 2013 par les jihadistes de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, révèle l'Unicef dans un communiqué publié vendredi 13 avril.

Cette annonce intervient quatre ans après l'enlèvement en avril 2014, de 276 lycéennes à Chibok dont plus de 100 sont toujours captives du groupe terroriste. "Les enfants du nord-est du Nigeria continuent d'être la cible d'attaques à une échelle révoltante", souligne Mohamed Malick Fall, un responsable de l'agence onusienne. 

L'insurrection de Boko Haram, qui cherche à instaurer un califat dans le nord-est du Nigeria, a fait au moins 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés depuis 2009.

Selon l'Unicef, au moins 2.295 enseignants ont été tués et plus de 1.400 écoles ont été détruites par Boko Haram depuis 2013.

En février, l'enlèvement par les jihadistes de 111 écolières à Dapchi dans le nord-est du pays avait choqué les Nigérians. La plupart d'entre elles ont été libérées, par la suite.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?