Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi a décidé, mardi 6 novembre, de prolonger l’état d’urgence d’un mois sur l’ensemble du territoire, à compter du 7 novembre courant jusqu’au 6 décembre prochain.

Cette mesure intervient après concertation avec le chef du gouvernement; Youssef Chahed; et le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Mohamed Ennaceur; au sujet des questions liées à la sûreté nationale, indique un communiqué de la présidence de la République.

L’état d’urgence a été décrété depuis le 24 novembre 2015, suite à l’attaque terroriste contre un bus de la garde présidentielle et prolongé à plusieurs reprises.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi a décidé, mardi 6 novembre, de prolonger l’état d’urgence d’un mois sur l’ensemble du territoire, à compter du 7 novembre courant jusqu’au 6 décembre prochain.
 

Cette mesure intervient après concertation avec le chef du gouvernement; Youssef Chahed; et le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Mohamed Ennaceur; au sujet des questions liées à la sûreté nationale, indique un communiqué de la présidence de la République.

L’état d’urgence a été décrété depuis le 24 novembre 2015, suite à l’attaque terroriste contre un bus de la garde présidentielle et prolongé à plusieurs reprises.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?