Menu
facebook twitter google
.
.

Ce que sera la mission de Kamal Mokdad à la Banque Populaire 

Vendredi 10 février 2017 à 13h39
Ce que sera la mission de Kamal Mokdad à la Banque Populaire
 

La Banque Centrale Populaire accueillera un nouveau directeur général début mars 2017, en la personne de Kamal Mokdad. Ce dernier aura pour mission de gérer les activités du groupe à l’international.

 

Le 2 février dernier, la Banque Centrale Populaire a annoncé le recrutement de Kamal Mokdad. Il aura en charge le développement et le pilotage des activités du groupe bancaire à l’international en tant que directeur général. L’ancien Managing Partner du cabinet multinationale Mazars à Casablanca ne prendra ses nouvelles fonctions qu’à partir du mois de mars prochain.

Son arrivée coïncidera avec un ajustement organisationnel au niveau du top management de la banque au cheval. "Le périmètre d’activité de notre nouvelle direction générale est en train d’être clarifié", précise une source autorisée chez la BCP.

Jusqu’ici géré par le biais d’un pôle consacré à l’international, Mohamed Benchâaboun, président du groupe et ses équipes, ont jugé bon de l’ériger en direction générale confiée à Kamal Mokdad. La présence dans 12 pays africains avec une couverture totale de la zone UEOMA, ainsi que 13 autres pays hors Afrique, a imposé une centralisation au niveau de la maison mère.

"Ceci traduit l’importance de l’activité internationale dans la stratégie du groupe. Nous avons lancé en octobre 2015 le plan stratégique Elan 2020 qui sera nourri, notamment, par nos performances à l’international", argumente notre source.

Kamal Mokdad aura donc comme missions de consolider la présence du groupe à l’international, mais aussi de lui permettre d'identifier de nouveaux relais de croissance. "La Direction Générale de l'international sera directement rattachée à la Présidence. L'un des objectifs visés par cette nouvelle entité sera la maximisation des synergies entre les filiales internationales du Groupe, la BCP, les BPR et les filiales spécialisées au Maroc", détaille notre source. 

Le groupe bancaire espère donc capitaliser sur l’expérience de cet éminent connaisseur du paysage bancaire national et continental pour les prochaines années. Celui qui est vu par une partie des banquiers comme "Monsieur Afrique", a dirigé des projets stratégiques et opérationnels pour des grands groupes marocains et internationaux.

"Il avait accompagné et conseillé plusieurs banques dans leurs processus d’acquisition de nouvelles entités sur le sol sub-saharien", explique une source autorisée au sein de la BCP. Il est intervenu dans plusieurs opérations de croissance externe, notamment au Sénégal, Côte d’Ivoire, Cameroun, Niger, Gabon, Togo, Burkina Faso, Bénin, Mali et Rwanda dernièrement. D’ailleurs, son nouvel employeur a même été son client pour quelques missions à l’étranger.

Pendant son passage chez Mazars, que ce soit en France ou au Maroc, Kamal Mokdad a eu le temps de bâtir une grande expérience dans le domaine bancaire. "Il a de très fortes et hautes connaissances dans pratiquement tous les domaines du secteur bancaire", résume un proche de Kamal Mokdad.

Il a aussi été à la tête de quelques missions d’audit organisationnel et financier et a participé à l’accompagnement de groupes pour la mise en conformité avec les contraintes prudentielles.

Le nouveau directeur général à la BCP peut aussi se targuer d’avoir les capacités nécessaires pour mettre en place ou refaire les dispositifs de contrôle interne et de risk-management, ainsi que la refonte des systèmes d’information comptable. Pour rappel, il est Expert-Comptable diplômé de l’Etat français et il a été professeur à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris. Actuellement, il enseigne dans des écoles de commerce au Maroc.

"Son expérience en audit et en conseil auprès de grands groupes nationaux et internationaux, lui confère une aisance relationnelle très appréciable. Il sera un très bon interlocuteur vis-à-vis des directions générales et des instances de gouvernance", conclut ce proche de Mokdad.

.
Signaler une erreur
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.
.
.
Close