Menu
facebook twitter google
.
.

Finactu chef de file de la cession de la banque et de l'assurance Zitouna en Tunisie 

Lundi 8 janvier 2018 à 16h57
PDF Imprimer
Finactu chef de file de la cession de la banque et de l'assurance Zitouna en Tunisie
 

A l’issue d’un appel d’offres international, Al Karama Holding vient de confier la cession de la banque Zitouna et de la compagnie d’assurance Zitouna Takaful à un consortium conduit par Finactu.

 

Finactu assume ce mandat dans le cadre d’un consortium dont il est chef de file et qui comprend BDO, 5e groupe mondial d’audit, Auxilium consulting, groupe tunisien de consulting et d’expertise-comptable et le cabinet d’avocat Adly Bellagha & associés.

Finactu et le consortium auront à proposer à Al Karama Holding une stratégie de cession, conduire une due diligence complète des deux institutions, élaborer une stratégie marketing et concrétiser le processus de cession du contrôle (58% ou plus du capital de banque Zitouna et 88% de Zitouna Takaful).

Al Karama Holding, détenue à 100% par l’Etat tunisien, gère sous la supervision du ministère des Finances plus de 50 sociétés confisquées à l’issue de la Révolution de 2011, et organise leur cession dans les meilleures conditions possibles.

Les deux institutions financières sont relativement récentes dans le paysage financier tunisien. La banque Zitouna a été créée en 2009 et Zitouna Takaful en 2011.

"Ces deux cessions constituent une opportunité rare d’accéder aux leaders de la finance islamique en Tunisie. Moins de 6 ans après sa création, la banque Zitouna compte plus de 112 agences et enregistre une croissance de plus de 30% par an. De son côté, la compagnie d’assurance Zitouna Takaful domine le marché de l’assurance islamique, avec une part de marché de plus de 50% sur ce segment", souligne Patrick Ouniche, impliqué dans l’opération au sein de l’équipe Finactu, cité dans un communiqué.

Fondé en 1999, Finactu est un groupe d’appui et de conseil dédié à l'Afrique, spécialisé dans le conseil et l’appui aux institutions privées et publiques du continent, aux gouvernements et aux bailleurs de fonds
internationaux. Il est composé de sociétés à Genève, Paris et Casablanca.

.
Signaler une erreur
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.
.
.
Close