Menu
facebook twitter google
.
.

La nouvelle représentante de la BAD au Maroc prend ses fonctions  

Mardi 14 novembre 2017 à 17h26
PDF Imprimer
La nouvelle représentante de la BAD au Maroc prend ses fonctions
 

La nouvelle représentante résidente de la Banque africaine de développement (BAD) au Maroc, Leila Farah Mokaddem, a pris ses fonctions cette semaine.

 

Dans l'exercice de sa mission, Mme Mokaddem, de nationalité tunisienne, aura en charge la supervision et le succès des interventions stratégiques et opérationnelles de la banque au Maroc, précise la BAD dans un communiqué publié ce mardi 14 novembre. 

Leila Mokaddem a rejoint la BAD en 2002 comme responsable de la division des nstitutions financières, chargée notamment du financement du secteur bancaire, de la microfinance et du soutien aux petites et moyennes entreprises.

Elle a également piloté la mise en place du Fonds africain de garantie et l’Initiative de financement du commerce avant d’être promue, en 2011, représentante résidente au bureau régional de la BAD au Sénégal, pays à partir duquel elle a supervisé le dialogue de haut niveau avec les autorités de la Gambie, de la Guinée-Bissau, de la Mauritanie et du Cap Vert.

Elle est diplômée du cycle supérieur de l’Institut des hautes études commerciales de Tunis, option gestion, finance et administration publique et titulaire d’un master en commerce international de l’Institut supérieur de gestion de Tunis.

En 2014, elle a été nommée représentante résidente de la BAD en Egypte.

La nouvelle responsable-pays de la BAD pour le Maroc a occupé, de 1984 à 1996, le poste de directrice des politiques et stratégies d’exportation au ministère tunisien de l’Economie, puis elle a travaillé pour le Fonds monétaire international (FMI) avant de rejoindre la BAD.

(Avec MAP)

.
Signaler une erreur
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.
.
.
Close