Le Chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani a signé, mercredi 21 mars, l'accord de Kigali sur la mise en place d'une zone de libre-échange africaine.

La future zone de libre-échange continentale se traduira par la création d'un marché commun des biens et services de plus d'un milliard de consommateurs avec un produit brut combiné de plus de 3.000 milliards de dollars.

Aussi, la zone induira un accroissement du commerce intra-africain de 52% à l'horizon 2022 et ouvrira la voie à la mise en place d'une union douanière d'ici quatre ans et d'une communauté économique africaine d'ici 2028. 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Le Chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani a signé, mercredi 21 mars, l'accord de Kigali sur la mise en place d'une zone de libre-échange africaine.

 

La future zone de libre-échange continentale se traduira par la création d'un marché commun des biens et services de plus d'un milliard de consommateurs avec un produit brut combiné de plus de 3.000 milliards de dollars.

Aussi, la zone induira un accroissement du commerce intra-africain de 52% à l'horizon 2022 et ouvrira la voie à la mise en place d'une union douanière d'ici quatre ans et d'une communauté économique africaine d'ici 2028. 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?