Menu
facebook twitter google
.
.

Le Maroc construit un point de débarquement aménagé à Brazzaville 

Lundi 30 avril 2018 à 16h20
PDF Imprimer
Le Maroc construit un point de débarquement aménagé à Brazzaville
 

Ce projet consistera en la construction d’ouvrages de protection maritime et de superstructures liées aux activités de manutention, conditionnement, commercialisation et transformation des produits de la pêche artisanale.

 

Le Roi Mohammed VI et le Président congolais Denis Sassou N’Guesso, ont lancé, lundi 30 avril, les travaux de construction d’un point de débarquement aménagé au port de Yoro à Brazzaville.

Mobilisant des investissements de 30 millions de DH, le futur point de débarquement du port de Yoro sera réalisé sur un terrain de 1,7 ha, avec une surface couverte de 2.250 m2. Il consistera en la construction d’ouvrages de protection maritime et de superstructures liées aux activités de manutention, conditionnement, commercialisation et transformation des produits de la pêche artisanale, dont notamment une halle au poisson pour la vente du produit halieutique débarqué, un espace de froid (chambre froide et fabrique de glace), des espaces socio-collectifs, des bureaux administratifs, 150 magasins de pêcheurs, des ateliers de mécanique et de réparation des pirogues et une garderie d’enfants.

Ce projet, qui sera réalisé dans un délai de 24mois, devra participer au redressement du secteur de la pêche artisanale, à travers l’organisation et l’encadrement de la profession, la valorisation et l'amélioration de la qualité du produit, et la promotion des conditions de vie et de travail des pêcheurs artisans (environ 500 marins pêcheurs, 600 femmes mareyeuses-grossistes et 3.000 femmes mareyeuses-détaillantes).

Ce projet est le fruit d’un partenariat entre, d’une part, les ministères de l’Agriculture et de l’Economie et l’Agence marocaine de coopération internationale, et d’autre part les ministères d’Etat de l’Agriculture et des Finances et du budget du Congo.

(Avec MAP)

.
Signaler une erreur
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.
.
.
Close