Airbus produira en 2023 plus d’avions monocouloirs qu’avant la crise sanitaire

(AFP)

Le 27 mai 2021

Airbus, dont les cadences de production se sont effondrées avec la pandémie de Covid-19, a annoncé jeudi 26 mai, qu'il produirait en 2023 davantage d'avions monocouloirs A320 et A220 qu'avant la crise sanitaire.

L’avionneur européen a informé ses fournisseurs de « préparer l’avenir en sécurisant une cadence ferme de 64 » avions de la famille A320 par mois « d’ici le deuxième trimestre 2023 », selon un communiqué.

Lors du déclenchement de la pandémie, il en produisait 60 par mois et s’apprêtait à passer courant 2020 à 63 appareils mensuels.

Mais face à l’effondrement du trafic aérien, à l’incapacité des compagnies aériennes de prendre livraison de leurs avions et à leurs difficultés financières, il avait annoncé dès le début de la pandémie une baisse de ses cadences de 40%.

« Le secteur de l’aviation commence à se remettre de la crise du Covid-19 », affirme le président exécutif d’Airbus Guillaume Faury, cité dans le communiqué.

L’avionneur « continue de tabler sur un retour aux niveaux d’avant-crise entre 2023 et 2025 pour le marché des avions commerciaux sous l’impulsion du segment des monocouloirs. »

Il « informe donc ses fournisseurs sur son planning de production, donnant ainsi de la visibilité afin de planifier les investissements nécessaires et de sécuriser » leurs capacités de production ».

Airbus produit actuellement 40 avions de la famille A320 (A319, A320 et A321) par mois et compte en produire 43 par mois au troisième trimestre et 45 au quatrième.

« En prévision d’une reprise du marché, Airbus demande également à ses fournisseurs de permettre un scénario de cadence de 70 (appareils mensuels) d’ici le T1 (premier trimestre, ndlr) 2024. À plus long terme, Airbus étudie des opportunités de cadences allant jusqu’à 75 avions par mois d’ici à 2025 », précise-t-il.

Les avions de la famille A320 sont produits sur huit lignes d’assemblage: deux à Toulouse, quatre à Hambourg (Allemagne), une à Mobile et une à Tianjin (Chine).

Pour l’avionneur, cette montée en cadence doit notamment être permise par la modernisation d’ici fin 2022 d’une de ses lignes d’assemblage à Toulouse, afin de lui permettre d’assembler aussi bien des A320 que des A321. Le projet annoncé en janvier 2020 avait été mis en pause en raison de la pandémie. Il y a été relancé début mai.

L’A321, avec 2.963 appareils en commande fin avril, représente dorénavant près de la moitié du carnet de commandes pour les monocouloirs de l’avionneur.

Le 27 mai 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.