χ

Biden exclut de livrer à l’Ukraine des systèmes de lance-roquettes pouvant atteindre la Russie

(AFP)

AFP

Le 30 mai 2022

Le président américain Joe Biden a déclaré lundi exclure de livrer à l’Ukraine des systèmes de lance-roquettes à longue portée qui pourraient atteindre la Russie, malgré les demandes répétées de Kiev pour obtenir de telles armes.

« Nous n’allons pas envoyer à l’Ukraine des systèmes de roquettes pouvant frapper à l’intérieur de la Russie », a déclaré Joe Biden à des journalistes lundi matin.

Des médias américains avaient affirmé ces derniers jours que Washington préparait la livraison de systèmes de lance-roquettes multiples (MLRS) à longue portée à Kiev, après l’approbation par le Congrès d’une aide supplémentaire à l’Ukraine de 40 milliards de dollars.

Mais le porte-parole du Pentagone John Kirby n’avait pas confirmé l’envoi des MLRS M270 – des véhicules modernes très mobiles d’une portée de tir de 300 km.

Un deuxième type de système avait été évoqué: le Himars, avec une portée de 70 à 150 km — bien supérieure aux batteries d’obusiers M777, qui sont actuellement livrés à Kiev et dont la portée effective ne dépasse pas les 40 km.

Un responsable américain a précisé lundi que l’envoi de systèmes MLRS était toujours à l’étude, mais sans capacités de frappes de longue portée, qui permettraient une utilisation en dehors du champ de bataille.

Le sénateur républicain Lindsey Graham a réagi lundi en qualifiant la décision du président Joe Biden de « trahison envers l’Ukraine et la démocratie elle-même ». « Apparemment, l’administration Biden est une fois de plus intimidée par le discours russe », a-t-il tweeté.

Les forces ukrainiennes sont actuellement en difficulté dans le Donbass, où l’offensive russe s’est accentuée autour de villes clé. Les forces russes ont progressé vers le centre de Severodonetsk, pilonnée depuis des semaines.

Dans ce contexte, les responsables ukrainiens ont répété leurs demandes pour la livraison de davantage d’armes lourdes de la part des Occidentaux: « Certains partenaires évitent de donner les armes nécessaires par peur de l’escalade. Escalade, vraiment? La Russie utilise déjà les armes non nucléaires les plus lourdes, brûle les gens vivants. Peut-être qu’il est temps (…) de nous donner des (lance-roquettes multiples) MLRS? », avait tweeté Mykhaïlo Podoliak, conseiller de la présidence ukrainienne.

Ces unités mobiles capables d’envoyer plusieurs roquettes simultanément sont « vraiment l’arme dont nous avons grandement besoin », avait aussi déclaré la semaine dernière à Davos le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba.

« Les pays qui traînent des pieds sur la fourniture d’armes lourdes à l’Ukraine, ils doivent comprendre que chaque journée qu’ils passent à décider, peser différents arguments, des gens sont tués », avait-il ajouté.

Le 30 mai 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Présentation du rapport national sur la qualité des eaux de baignade et du sable