Climat: Biden annonce « doubler » l’aide américaine aux pays en développement

(AFP)

Le 22 septembre 2021

Joe Biden a promis mardi 21 septembre, à la tribune des Nations unies de "doubler" le montant de l'aide internationale accordée par les Etats-Unis aux pays en développement pour faire face au changement climatique, une promesse saluée par les associations environnementales.

Le président américain a promis de travailler avec le Congrès américain pour atteindre cet objectif, dans un discours devant l’Assemblée générale de l’ONU.

Selon les experts, cela signifie un engagement d’environ 11 milliards de dollars par an.

« Avec notre aide, ainsi qu’un capital accru du privé et d’autres donateurs, nous serons capables d’atteindre le but de mobiliser 100 milliards de dollars pour soutenir l’action climatique dans les pays en développement », a ajouté M. Biden.

Les pays développés se sont en effet engagés en 2009 à Copenhague à mobiliser 100 milliards de dollars par an entre 2020 et 2025 pour cette assistance. Mais le plan de financement, qui sera sans aucun doute un des points de contentieux lors de la conférence climat COP26 à Glasgow en novembre, a pris du retard.

Le président de la COP26, Alok Sharma, a déclaré mardi sur Twitter « se féliciter » de la promesse de Joe Biden. « Nous devons poursuivre cet élan », a-t-il ajouté.

Ce sujet suscite régulièrement la colère des pays pauvres, premières victimes des effets du dérèglement climatique, qui dénoncent le manque de solidarité des pays riches, principalement responsables de ce réchauffement.

L’OCDE a annoncé la semaine dernière que cette aide Nord-Sud a atteint 79,6 milliards de dollars en 2019, soit une augmentation de seulement 2% par rapport à 2018.

L’annonce du président américain « est la bienvenue et un signe nécessaire que les Etats-Unis sont enfin en train de prendre leur responsabilité climatique au sérieux », a réagi mardi Rachel Cleetus, de l' »Union des scientifiques préoccupés ».

« Nous applaudissons la promesse du président Biden », a abondé dans un communiqué Thanu Yakupitiyage, de l’organisation militante 350.org. « Les Etats-Unis sont responsables de la plus grande partie des émissions historiques induisant le changement climatique », a-t-elle rappelé.

Joe Biden va cependant « devoir travailler avec le Congrès américain pour s’assurer que ces fonds peuvent être délivrés », a prévenu Helen Mountford, du World Resources Institute.

Dons de vaccins

Washington va par ailleurs « annoncer des engagements supplémentaires » pour doper la vaccination dans les pays les moins avancés, lors d’un sommet virtuel qu’il organise mercredi, a indiqué Joe Biden.

La semaine dernière, le Washington Post avait affirmé que le gouvernement américain prévoyait d’acheter des centaines de millions de doses supplémentaires du vaccin de Pfizer/BioNTech pour les donner aux pays dans le besoin.

Joe Biden avait déjà annoncé en juin, en marge du G7, l’achat par Washington de 500 millions de doses de vaccins de Pfizer destinées à être distribuées à quelque 100 pays à travers le dispositif Covax. Une partie de celles-ci a commencé à être envoyée fin août.

Les Etats-Unis avaient par ailleurs déjà préalablement fourni des dizaines de millions d’autres de doses de vaccins.

« Nous avons envoyé plus de 160 millions de doses de vaccins à d’autres pays, dont 130 millions de notre propre stock », a souligné Joe Biden mardi.

Le président américain a également promis mardi que les Etats-Unis s’engageaient à investir « 10 milliards de dollars pour faire cesser la faim et investir dans le système alimentaire » aux Etats-Unis et à l’étranger.

Le 22 septembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

PLF2022: conférence de presse de Nadia Fettah

Essaouira : découverte des plus anciens objets de parure à la grotte de Bizmoune