La Bourse de Paris prudente avant la BCE (-0,24%)

(AFP)

Le 10 juin 2021

La Bourse de Paris restait légèrement dans le rouge (-0,24%) jeudi à la mi-séance, prudente avant la publication de l’inflation américaine et l’issue de la réunion de la Banque centrale européenne (BCE).

A 13H00, l’indice CAC 40 perdait 15,11 points à 6.548,34 points. La veille il avait fini en petite hausse de 0,19%, sur la même tendance que les premières séances de la semaine et toujours sur des niveaux plus vus depuis septembre 2000.

Gagnés par la nervosité, les investisseurs attendent impatiemment la publication de l’indice des prix à la consommation pour mai aux Etats-Unis et le verdict de la BCE.

Si le statu quo est attendu concernant les taux d’intérêt de l’institution monétaire, les nouvelles perspectives économiques, détaillées à l’occasion, seront scrutées par les investisseurs.

Et concernant l’inflation, « évidemment, en glissement annuel ce sera très élevé, reflétant de très importants effets de base », prévient Sebastian Paris Horvitz chez LBPAM.

« L’inflation devrait s’approcher des 5%, soit le chiffre le plus haut depuis la hausse du prix du pétrole à près de 150 dollars le baril en 2008 », poursuit-il.

Mais les banques centrales ne cessent de répéter que cette inflation sera transitoire et que la reprise économique a encore besoin d’être soutenue monétairement.

S’ajoutent à l’agenda du jour les demandes hebdomadaires d’allocations chômage aux Etats-Unis, prévues également en début d’après-midi.

En France, l’emploi salarié privé a progressé de 0,5% au 1er trimestre et la production industrielle s’est repliée de 0,1% au mois d’avril par rapport à mars, et reste à 5,5% en deçà de son niveau d’avant-crise.

En Italie, la production industrielle a accéléré sa hausse en avril, dépassant le niveau d’avant la pandémie de coronavirus.

Believe trébuche

La pépite française Believe, qui aide les musiciens à s’imposer sur les marchés du streaming, plongeait de 12,30% à 17,10 euros, lors de ses premiers pas à la Bourse de Paris.

Crédit Agricole rachète ses actions

Le groupe bancaire lancer à partir de jeudi un programme de rachat d’actions pour un montant maximum de 558,6 millions d’euros. L’action Crédit Agricole bondissait de 2,69% à 12,43 euros et se hissait en tête du CAC 40.

Stellantis mis en examen

Après Renault (+0,19% à 34,68 euros) et Volkswagen, Peugeot a également été mis en examen en France dans l’enquête sur la fraude aux contrôles antipollution des anciennes générations de moteurs diesel, a annoncé mercredi soir Stellantis (-0,67% à 17,11 euros), maison mère du constructeur français.

Alstom laisse dubitatif

Un consortium mené par Alstom (-0,70% à 45,30 euros) a remporté un contrat d’environ 1,3 milliard d’euros, dont « près d’un milliard » pour le constructeur ferroviaire français, afin de fournir le matériel roulant et la signalisation du « Tren Maya », une nouvelle liaison ferroviaire au sud-est du Mexique.

Euronext CAC40

Le 10 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.