χ

Tempête de neige en Grèce: des centaines d’automobilistes bloqués sur le périphérique d’Athènes

(AFP)

AFP

Le 24 janvier 2022

Des centaines d’automobilistes restaient bloqués dans leurs véhicules depuis plusieurs heures lundi après-midi sur le périphérique d’Athènes, à la suite d’une forte tempête de neige, selon des images diffusées par les médias.

« La situation est très difficile en Attique (région d’Athènes), le plus grand problème se situe sur le périphérique Attiki Odos » qui relie l’est à l’ouest de la capitale, a indiqué Christos Stylianides, ministre de la Protection civile et du Changement climatique.

Lors d’une allocution télévisée aux côtés du préfet d’Attique Giorgos Patoulis et des responsables de la police et des météorologues, le ministre « s’est excusé » pour les énormes embouteillages, soulignant que la situation météorologique était du « jamais-vu ».

Il a imputé « la responsabilité » de cet embouteillage à la société de gestion du périphérique qui « n’a pas réussi à laisser ouvert cet axe très fréquenté ».

« Si la société avait agi d’une façon correcte, on n’aurait pas eu ce problème », a souligné le ministre.

Alors que le mercure a atteint 0°, de nombreux automobilistes furieux appelaient les stations de radios pour protester, tandis que d’autres abandonnaient leurs voitures.

« En entrant sur Attiki Odos, j’ai demandé aux employés des péages s’il fallait utiliser des chaînes, ils m’ont répondu qu’il n’y avait pas de problème », s’est indigné un chauffeur, bloqué depuis plus de quatre heures, auprès de la radio Skaï.

La chaussée était recouverte de neige et les automobilistes se plaignaient « du chaos » et de l’absence de déneigeuses.

De gros embouteillages se sont également produits sur d’autres avenues du centre d’Athènes.

La vague de froid avec de fortes chutes de neige a recouvert lundi Athènes et une grande partie de la Grèce, jusqu’à l’île méridionale de Crète et des îles des Cyclades.

Les températures sont descendues jusqu’à -14° dans certaines régions du pays, provoquant coupures de courant et de routes.

Le Parlement et les écoles sont restés fermés lundi et le gouvernement a incité les citoyens à réduire leurs déplacements et à télétravailler.

Le transport maritime et aérien n’a pas été pour l’instant trop affecté mais la circulation du métro jusqu’à l’aéroport de la capitale a été perturbée.

« C’est une situation extrême pour notre pays », a commenté Christos Zerefos, un professeur de physique atmosphérique, sur la chaîne de télévision publique ERT.

Costas Lagouvardos, directeur de recherche à l’Observatoire national d’Athènes, a lui affirmé à la chaîne de télévision ANT1 que la capitale n’avait pas connu de telles conditions météorologiques depuis 1968.

Des villages sur les hauteurs des îles cycladiques d’Andros, de Naxos et de Tinos ont été isolés tandis que les plages de Myconos étaient recouvertes de neige.

De fortes chutes de neige ont aussi touché l’île d’Eubée, au nord d’Athènes, déjà ravagée par des incendies cet été.

Les municipalités y ont redoublé d’efforts pour maintenir les principales routes ouvertes, tandis que de nombreux villages ont été victimes de coupures d’électricité.

Les chutes de neige devraient se poursuivre mardi, avec des températures inférieures à 0°, selon la météo.

Le 24 janvier 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Rencontre avec Abdellah Abaakil,député PSU à Casablanca